< Retour à la liste

Réussir la culture de l´artichaut

Réussir la culture de l'artichaut



L'artichaut est un légume que l'on ne voit que trop peu souvent dans les potagers des jardiniers amateurs. Pourtant sa culture est simple, sa nature vivace permet d'en profiter plusieurs années durant et sa forte identité visuelle en fait un allié pour associer jardin d'ornement et jardin potager.

Contrairement aux croyances de certains jardiniers, il est possible de faire la culture des artichauts en partant de semences, plutôt que de plants ou d'oeilletons.

Cette culture par semis ne présente pas d'obstacle particulier et permet de découvrir de nombreuses variétés. Foin du sempiternel Camus de Bretagne, essayez aussi le Vert de Laon, le Vert Globe ou encore le Violet de Provence.


Climat : L'artichaut apprécie les climats de type océanique, chaud ou tempéré.

Exposition : Chaude et ensoleillée.

Sol : Humifère, drainant, frais, sain et profond.

Semis : En godets en février/mars, en semis d'intérieur ou en serre chaude.

Plantation : Les plants d'artichaut se plantent soit en mars avril, soit en septembre octobre. La première saison est la plus appropriée, car le plant reprend mieux et ne risque pas de geler.

Espacement : 80 cm sur le rang et 1 m entre les rangs.

Récolte : de mai à août. Récolter avant la floraison quand les capitules sont tendres, jeunes et fermes. Si les artichauts ne sont pas récoltés assez tôt, il produit une inflorescence bleue très décorative. Un pied d'artichaut donne généralement de 3 à 4 gros sujets la 1ere année, puis de 6 à 10 gros sujets les années suivantes.

Bons mariages : L'artichaut se plait en compagnie de la laitue, de la fève, du pois, du haricot nain, de l'oignon, du radis et du chou.

Fertilisation : Avant la mise en place il est bon d'améliorer votre sol en faisant un gros apport de compost. Un apport d'azote organique (Engrais -N- Sang Desséché) peut se faire en avril-mai.

Entretien : Il convient de protéger vos plants d'artichaut en hiver. En effet, ils sont sensibles aux gelées et craignent les températures inférieures à - 5 °C. En début d'hiver il est donc conseiller de nettoyer les drageons, de rabattre le feuillage et de protéger le pied du gel grâce à un bon paillage.
Pensez à effectuer des arrosages réguliers durant toute la saison. Attention toutefois, l'artichaut craint grandement les excès d'humidité.
Un bon paillage permet de réguler l'humidité et de protéger le plant. Certains jardiniers préfèrent butter les pieds.
Binages et sarclages complètent le catalogue des bons gestes à effectuer.

Maladies et parasites : Le mildiou peut être un problème s'il n'est pas repéré tôt. Surveillez vos cultures au printemps afin de pouvoir agir dès l'observation des premiers symptômes. Ceux-ci sont repérables grâce aux fructifications blanches, surtout sur les jeunes plantes ou les drageons. La pulvérisation d'une solution de Bouillie Bordelaise suffit généralement pour prévenir les dégâts.
La ramulariose, provoque des taches nécrotiques grisâtres sur les feuilles. Elle apparaît par températures plus élevées. Un traitement fongicide cuprique, type Bouillie Bordelaise, convient à titre préventif.
Les pucerons verts colonisent le feuillage. Dans la plupart des cas, les insectes auxiliaires suffisent à réguler les populations (coccinelles, chrysopes...) et il n'est pas nécessaire de traiter.
Les pucerons noirs sont davantage néfastes à la culture car ils s'installent dans les capitules. Il faut alors agir dès l'observation de leur présence. A la rosée du soir effectuer des pulvérisations d'insecticide Anti-Puceron à base de Pyrèthre.
Les artichauts constituent des abris de choix pour les mollusques. Pour éviter qu'ils ne nuisent à vos cultures d'artichauts pensez à mettre en place des Pièges Anti-Limaces.

Rotation des cultures : L'artichaut reste en place pendant 3 à 4 ans. Etant assez gourmand il a tendance à épuiser le sol. Nous vous conseillons donc une alternance de 4 ou 5 ans avant de le remettre à la même place.



Source : GNIS / Ferme de Sainte Marthe



Réussir la culture de l´artichaut
Google+