< Retour à la liste

Réussir la culture de l´aubergine, du poivron et du piment

Réussir la culture de l'aubergine, du poivron et du piment


L'aubergine, les poivrons et les piments sont emblématiques des cultures du sud de la France, mais il est possible de les réaliser sur l'ensemble du territoire.
Leur culture est en effet très simple, et peut se faire en pleine terre mais aussi en pot, tant que vous fournissez à ces plantes le soleil dont elles raffolent.


Climat : Tempéré et chaud.

Exposition : chaude et ensoleillée.

Sol : Humifère, frais, profond.

Semis : Semis sur couche de fin février à avril pour l'aubergine, de février à mars pour piments et poivrons. La température idéale pour une bonne germination est de 25° C.

Plantation : en avril-juin, lorsque les plants font une quinzaine de centimètres transplanter les à leur emplacement définitif, en pleine terre ou en pots. Veillez tout de même à ce que les gelées nocturnes ne soient plus à craindre.

Espacement : Espacer les plants de 50 cm en tous sens.

Floraison : de juin à septembre pour l'aubergine, de mai à août pour les piments et poivrons.

Récolte : dans les 5 mois après le semis pour l'aubergine, 5 à 6 mois après le semis pour les piments et poivrons.

Bons mariages : L'aubergine a des affinités avec le haricot nain. Les piments et poivrons voisinent bien avec les tomates et les aubergines.

Fertilisation : Une fertilisation à base d'engrais naturel (Engrais Potager) et de compost, en fin d'automne ou en début de printemps, est idéale avant de mettre en place les plants d'aubergine, de poivron et piment.
Les aubergines en pots réclament des apports réguliers de Potasse (Engrais - K - Potasse).
Les poivrons et piments apprécient un terreau ou un compost bien travaillé, riche en potasse ; par contre il faut éviter les fumures fraîches.

Entretien : Un arrosage modéré mais régulier est profitable à la croissance et à la fructification. Binages, sarclages et paillage ne sont pas superflus. L'aubergine apprécie d'être buttée. Les piments et poivrons peuvent avoir besoin d'être tuteurés.

Taille : Ne conservez que la tige principale de l'aubergine en éliminant toutes les pousses latérales. De plus il est bon de pincer au-dessus de la 2ème fleur, de laisser pousser 3 ou 4 rameaux latéraux qui seront pincés une feuille au dessus de la 2ème fleur. De la sorte vous optimiserez votre récolte avec 8 fruits de beaux calibres par pied.

Maladies et parasites : Le mildiou, s'il sévit sur l'aubergine, fera apparaître des tâches de couleur gris vert sur les feuilles, alors que le dessous se couvrira d'un feutrage blanc. Les bonnes actions préventives consistent en de bons binages et arrosage au purin d'ortie et tisane de prêle. Avant que la plante ne fleurisse, ou dés l'apparition des 1ers symptômes, il est aussi possible de traiter à la Bouillie Bordelaise.

Par temps chaud et sec les attaques d'araignée rouge sont possibles. Les feuilles d'aubergine et de piments et poivrons, attaquées par ce parasite, se couvrent d'abord de taches grises avant de prendre un aspect bronzé, puis de se dessécher et tomber. On peut repérer la présence des araignées rouge grâce aux toiles qu'elles tissent sur les feuilles. Il convient alors de couper les parties aériennes et de les brûler. Un traitement par pulvérisation de savon noir, de purin d'ortie peut alors être envisagé. Un insecticide végétal (Anti-Pucerons à base de Pyrèthre) peut aussi être employé.

Les feuilles d'aubergine sont parfois l'objet de la gloutonnerie du doryphore. S'il n'y a que quelques individus, les ramasser à la main et les détruire peut suffire. Si l'infestation est plus importante, un traitement au Novodor doit être envisagé.

Les mollusques peuvent dévorer feuilles, tiges et fruits bas. Pour éviter ce désagrément, de simples Pièges Anti-Limaces font l'affaire.

Il arrive que des pucerons s'attaquent aux feuilles, aux bourgeons, et aux tiges des aubergines et piments. Pour éviter que ces insectes nuisibles ne fassent des dégâts, on peut pulvériser une solution à base de savon noir ou un purin d'ortie. Un insecticide biologique végétal, comme notre Anti-Pucerons à base de Pyrèthre, peut être employé en cas d'attaque importante.

Rotation des cultures : L'aubergine, le poivron et le piment exigent une alternance de 3 ou 4 ans.


Source : GNIS / Ferme de Sainte Marthe



Réussir la culture de l´aubergine, du poivron et du piment
Google+