Réussir la culture de la carotte

Réussir la culture de la carotte

Il existe une large gamme de variétés qui se distinguent selon la forme de la racine et l'époque de culture :  

  • Les carottes longues : ce sont de grosses racines, coniques ou cylindriques à collet large qui sort de la terre. Ce sont des variétés rustiques et vigoureuses qui conviennent bien à la culture en terre profonde pour des récoltes en automne et hiver.  
  • Les carottes demi-longues (type Nantaise) : ce sont les plus connues et les plus appréciées. Les racines sont cylindriques, de 15 à 20 cm de longueur. Elles ont une extrémité bien boutée, un collet légèrement arrondi qui reste bien en terre et un cœur réduit.
  • Ces variétés sont destinées pour les cultures en pleine terre et permettent principalement des récoltes en été et en automne. On trouve également des variétés plus précoces avec des racines un peu moins volumineuses adaptées aux cultures hâtées pour des récoltes en juin.  

  • Les carottes demi-courtes (type Chantenay) : il s'agit de variétés vigoureuses et rustiques qui conviennent bien aux cultures en pleine terre pour des récoltes à l'automne. Les racines sont larges et coniques, avec un cœur assez développé mais bien rouge. Plus courtes, elles peuvent être également cultivées dans des sols lourds et peu profonds, moins favorables aux précédentes variétés de carotte. 
  • Les carottes courtes : ce sont des variétés à racine très courte, légèrement allongée et à faible feuillage. Elles sont bien adaptées aux cultures forcées sous châssis mais peuvent également être semées en pleine terre pour des récoltes en fin de saison avant les grands froids. Elles sont moins productives.
  • Climat : Tout climat.

    Exposition : Ensoleillée.

    Sol : Frais, profond, sableux.

    Semis : Les carottes peuvent être semées sous châssis ou sous tunnel plastique dès février dans les régions à hivers modérés et avec des variétés adaptées à ce type de culture. Les semis en pleine terre se déroulent de mars à juillet pour des récoltes de juin à novembre.

    Espacement : Les carottes sont semées à 1 cm de profondeur sur des lignes espacées de 15 à 25 cm suivant le type (15 cm pour les variétés courte, 20 cm pour les variétés demi-longues et 25 cm pour les variétés longues).
    Pour faciliter le semis, les graines peuvent être mélangées à du sable fin.

    Récolte : De 80 jours à 5-6 mois après le semis suivant le mode de culture.

    Bons mariages : L'oignon, ainsi que l'échalote, le poireau ou l'ail sont bénéfiques à la carotte dont ils repoussent la mouche. La tomate, le pois, la laitue et le radis assure un environnement favorable à la carotte. Il est d'ailleurs conseillé de semer quelques graines de radis dans les rangs de carottes. Eviter en revanche de cultiver la carotte à côté de la pomme de terre et de l'aneth.

    Fertilisation : Les apports de matières organiques fraîches avant le semis sont à proscrire. Une fertilisation classique, à base d'Engrais Potager est indiquée.

    Entretien : Après la levée, dès que les plantes ont 2 à 3 feuilles, il faut réaliser un premier éclaircissage pour obtenir un espacement de 2 à 3 cm entre les plantes. L'opération est à renouveler 10 à 15 jours plus tard, la distance entre les plantes ne devant pas être inférieure à 3-4 cm. C'est ainsi que les récoltes sont les plus belles. Binages et sarclages réguliers sont de rigueur. L'arrosage peut s'avérer nécessaire en période de sécheresse.

    Maladies et parasites : La mouche de la carotte est son principal parasite. Les larves de cette mouche creusent des galeries dans les racines en descendant vers la pointe. Les plus grosses infestations ont lieux en juillet-août. Le feuillage des carottes touchés jauni et se flétri. Le meilleur moyen de lutte reste préventif, notamment grâce aux bons mariages. Des décoctions de tanaisie et de lavande peuvent aussi contribuer à la prévention de cette mouche.
    Le puceron des racines peut aussi faire des dégâts sur la carotte. Il peut être éliminé en utilisant un Anti-Pucerons à base de Pyrèthre, ou en faisant un traitement à base de Purin d'Ortie.

    Rotation des cultures : Légume-racine, la carotte ne doit par revenir au même emplacement avant 3 ou 4 ans.


    Source : Gnis / Ferme de Sainte Marthe
    T_FEDESAMARTH