< Retour à la liste

Repiquer les jeunes plants, pour des résultats florissants

Repiquer les jeunes plants, pour des résultats florissants !  

(Cliquez sur 'VIDEO' sous l'image pour comprendre comment repiquer vos jeunes plants) 


La Ferme de Sainte Marthe vous propose une large gamme de jeunes plants de potagères, aromatiques et médicinales.  

Ces jeunes plants offrent bien des atouts, comme la possibilité de découvrir, à moindre frais, la grande diversité des légumes anciens et bio. De plus ils sont très simples à cultiver, et ne demandent que très peu de travail. Il convient cependant de respecter certaines règles afin d'obtenir des plants vigoureux, qui reprendront sans peine une fois mis en terre, et qui vous offriront à terme des récoltes abondantes. 

Pour cela il est important dès réception de vos colis de jeunes plants de les déballer et de laisser les boîtes ouvertes. Ainsi, vos jeunes plants ne risquent pas de manquer d'oxygène ou de faire les frais d'une température ou d'une hygrométrie trop élevée. 

Il convient ensuite de les repiquer comme il se doit. Il s'agit là d'une opération très simple, mais qui ne doit pas être négligée.  

Pour ce faire il vous faudra vous munir de godets et de terreau de repiquage.
Vous pouvez utiliser de simples godets en plastique ou opter pour des pots en tourbe.
L'intérêt des pots en tourbe est que vous n'aurez pas à sortir la motte de vos plants lors de la mise en place. Entièrement biodégradable, vous n'aurez qu'à repiquer en pleine terre avec le pot. Le désavantage est que les espèces potagères à faible développement racinaire auront du mal à faire traverser le pot de tourbe. Il peut s'ensuivre un retard de croissance dommageable.
Les godets sont parfois plus simples à utiliser. Ils doivent être ôtés à la mise en place définitive des plants mais peuvent être réutilisés d'années en années.  

Le choix du terreau est primordial. Opter pour un terreau de qualité, riche en matière organique mais bien décomposé. En effet, il n'est pas recommandé de faire des apports de fertilisants sur des jeunes plants. C'est uniquement dans le terreau que la jeune plante puisera son alimentation durant la 1ere phase de sa végétation. Il faut donc qu'il contienne suffisamment d'éléments assimilables par la plante pour croître sans entrave, tout en évitant d'être trop chargé en éléments fertilisants, ce qui serait préjudiciable.
Il n'est pas aisé de réussir seul son mélange de terreau de repiquage ; trop humifère, trop fumé, trop riche en engrais... cela peut avoir de fâcheuses conséquences sur le développement de vos plants, allant jusqu'à les « brûler ». C'est pourquoi nous vous recommandons dans un premier temps l'usage de terreau de repiquage du commerce. Un bon terreau de repiquage comporte de nombreux nutriments assimilables par les jeunes plants, mais dans des proportions raisonnées. Il peut être enrichi en mycorhizes (ou endorizes), ces champignons microscopiques apporteront alors une aide non négligeable à la croissance racinaire en entrant en symbiose avec les racines.  

Réalisez le repiquage de préférence en début ou fin de journée. Evitez d'exposer vos jeunes plants en attente de repiquage aux ardeurs des rayons du soleil.
Repiquez les jeunes plants de façon à laisser les cotylédons juste affleurer au dessus du substrat. De la sorte les jeunes plants vont pouvoir refaire des racines et radicelles qui finiront par coloniser tout le godet. Bien tasser le terreau. 
Arrosez copieusement juste après le repiquage.
Conservez les jeunes plants sous abris lumineux, à une température ambiante de 20 °C durant à peu prêt 3 semaines. C'est le temps nécessaire pour que les plants atteignent le stade attendu de « prêts à planter ». Ils pourront alors être mis en place, en pleine terre, lorsque les gelées ne seront plus à craindre, généralement après la seconde quinzaine du mois de mai.  

Cliquez ici pour retrouver une vidéo pour vous aider à repiquer vos jeunes plants.



Repiquer les jeunes plants, pour des résultats florissants
Google+