Revendeurs
En 3 clics

Les Dahlias

Voilà le grand retour des Dahlias ! Fini l'image dépassée du dahlia "fleur de grand mère". Et pour cause, les dahlias ont connus un essor fulgurant il y a de cela quelques dizaines d'années, devenant omniprésents dans tous les jardins de France et de Navarre, et tombant vite dans la banalité puis l'oubli.
Mais voici que ces fleurs de la famille des astéracées reviennent sur le devant de la scène, et nous n'allons pas nous en plaindre tant ces plantes ont des formes, des tailles et des couleurs variés !  

Osez, tentez, essayez, associez et vous trouverez forcément un assortiment de dahlias qui vous conviendra, pour un jardin lumineux et dynamique. 

Afin de réaliser au mieux vos créations et laisser libre cours à votre imagination, voici quelques conseils pratiques pour réussir la culture du dahlia.  


Exigences 
Deux conditions indispensables sont nécessaires au bon épanouissement de vos dahlias. Premièrement, ces plantes ne seront heureuses qu'au Soleil. Evitez donc au maximum l'ombre ou la mi-ombre. Et deuxièmement, les dahlias tolèreront mal un sol trop humide. Privilégiez donc un sol bien drainé où l'eau ne stagnera pas, notamment au printemps ou à l'automne.  

Plantation
La plantation peut se faire dès que le risque de fortes gelées est écarté, c'est à dire, selon les régions, de mars à juin. L'espacement pour les espèces classiques est de 40/50 cm. Pour les espèces naines, on conseille de les rapprocher.
Pour répondre aux exigences du dahlia quant au sol, n'hésitez pas à bien ameublir votre sol (pour les plus téméraires, durant l'automne, en apportant une fumure de fond, sinon quelques jours avant la plantation suffisent). Vous pourrez apporter du terreau dans un sol trop lourd, et même du sable ou du gravier dans un sol où l'eau stagnerait.
Creusez un trou d'environ 40 cm de côté et déposez-y le tubercule. Pensez à installer un tuteur pour vous souvenir qu'il y a un dahlia ici ! Le sommet du tubercule doit se trouver à une profondeur d'environ 5 à 10 cm, puis être recouvert de terre. Ensuite, tassez et arrosez. L'idéal est de laisser une cuvette lors de la plantation pour faciliter par la suite l'arrosage.   

Entretien
Bien que le dahlia n'aime pas les sols trop humides, durant l'été, il est conseillé de veiller à ce que le sol soit toujours "frais". Apportez donc de l'eau régulièrement. La cuvette réalisée lors de la plantation vous sera d'une grande aide, puisque l'arrosage dans la cuvette évite de mouiller le feuillage et les fleurs. Or, en mouillant les feuilles, on décuple le risque de maladies, et en mouillant les fleurs, on les abime. Pensez-y lors de l'arrosage : pas d'eau sur les feuilles et sur les fleurs.
Comme toute plante dans votre jardin, veillez à ce qu'elle ne soit pas attaquée par les éventuels limaces, loches et escargot, ou encore pucerons, cochenille, etc... Une plante saine est une plante qui produira plus de fleurs. Mais attention à ne pas tomber dans l'excès anti-bêbêtes !  

Astuce
En coupant régulièrement le plus bas possible les fleurs fanées, vous évitez à la plante de s'épuiser. Si l'on en revient au principe de base, la fleur est un organe de reproduction. L'objectif est de produire des graines, qui sont très couteuses pour la plante en énergie. Aussi, en coupant les fleurs fanées, vous favorisez la production de nouvelles fleurs et vous rallongez la durée de floraison. Malin !  

Hivernage
Originaire du Mexique, le dahlia craint le gel. Dès la floraison terminée et les premières gelées apparues, déterrez délicatement vos tubercules, en prenant bien le soin de les identifier (pour l'année suivante). Décollez la terre et coupez les tiges à 10 cm environ au dessus du collet. Ensuite, il suffit de les entreposer dans un endroit sec où la température est comprise entre 0 et 12°C environ (il ne faut que çà gèle). Au printemps suivant, vous pourrez même diviser les tubercules pour en avoir plus.  

N'oubliez pas ! 
Pensez aux bouquets de dahlias qui seront originaux et surprenants.
Les dahlias nains se cultivent très bien en pot.
T_FEDESAMARTH