Revendeurs
En 3 clics

De la variété du chou

Les choux pommés Brassica oleracea L var. capitata
Ce sont les formes les plus anciennes avec les choux verts de choux cultivés. Cette catégorie se divise en deux : 
Le chou pommé cabus, à feuilles lisses : Ce sont les variétés du type précoce de Louviers, cœur de bœuf et bien sûr Quintal d'Alsace. Les choux rouges comme Tête de nègre sont également à classer dans cette catégorie. 
Les choux pommés de milan, reconnaissables à leur feuillage frisé. Très résistants au froid, les choux de milan sont en général cultivés pour les récoltes d'hiver. Citons parmi les plus fameux Milan de Pontoise ou Gros des vertus.
Les semis s'effectuent à l'automne et à la sortie de l'hiver pour les variétés précoces, au printemps pour les variétés d'hiver. Atteignant un fort développement, on plante à 60cm sur le rang.  

Les choux de Bruxelles Brassica oleracea L var. gemnifera
Cultivés depuis le XIXème siècle en France pour leurs petites pommes s'établissant le long de la tige principale, on les sème entre Février et Avril pour le mettre en place en Mai/Juin. Atteignant un fort développement, ils sont espacés tous les 60 à 80cm.  

Les choux verts Brassica oleracea L var. acephala
Ce sont les choux ne pommant pas. En général, ils sont cultivés pour la récolte des feuilles s'épanouissant le long de l'épaisse tige centrale au printemps. Les variétés à feuilles craquantes et frisées sont d'un goût remarquable et d'un incroyable effet au potager. Ceux à feuilles lisses sont le plus souvent destinés à l'alimentation animale, bien que leurs repousses de printemps vaudraient à elles seules que de nombreux jardiniers les cultivent.
Le semis s'effectue en mai pour une plantation en Juillet. Prévoir un espacement de 60 à 80cm hormis pour les variété naines.  

Les choux brocolis Brassica oleracea L var. italica
Arrivé en Italie au XVIIème siècle, on cultive depuis le XIXème 3 type de brocolis : le type calabrais pour la récolte de fin d'été, le type romanesco avec ses nombreux groupes de bourgeons coniques, également pour les récoltes de fin d'été mais aussi d'automne, et enfin le chou brocoli à jets arrivant à maturité en Mars. Quelque soit le type, ce sont les inflorescences immatures qui sont consommées.
Les semis s'effectuent d'Avril à Mai en pépinière pour une plantation six semaines plus tard. Les pieds seront espacés de 80cm.  

Les choux fleurs Brassica oleracea L var. Botrytis L.
Encore un chou cultivé pour ses inflorescences. Extrêmement denses et groupées, celles-ci forment cette pomme tant convoitée, qu'il n'est pas toujours aisé d'obtenir. Et pourtant, ce n'est pas faute de recul, puisque ce légume est cultivé depuis le XVème siècle en Italie. Les choux fleurs sont très exigeants en eau d'une part (un stress hydrique et la pomme sera déformée), et sur la nature du sol d'autre part. Celui ci ne doit pas être trop riche, et doit avoir été copieusement chaulé avant la culture, ces choux n'appréciant que les pH élevés.
Les choux fleurs se sèment au printemps ou à l'automne. Ils sont repiqués à six semaines en respectant des espacements de 50cm entre plants. Signalons pour les régions à hivers doux les variétés type extra hâtif d'Angers, semés en Mai, mis en place à 70cm fin Juillet, ils pomment en mars avril de l'année suivante.  

Les choux raves Brassica oleracea L var. gongylopes
Encore un chou apparu au XVème siècle, mais ce ne sont pas cette fois nos voisins du sud, mais bien du nord de l'Europe qui nous le font découvrir. Chez ce chou étrange et délicieux, c'est le très curieux renflement aérien de la tige dont on se régale. Il en existe de deux types, blancs et pourpres.
Les semis se font en place ou en pépinière de mars à Septembre. On éclaircit ou repique à 15cm.  

les 

Bien sûr, cette liste et ce tableau ne sont pas exhaustifs, tant il existe de variétés. Vous aurez probablement remarqué qu'il n'est nulle part question dans ce dossier des remarquables choux asiatiques. A tout seigneur tout honneur, ils feront l'objet d'un article qui leur sera entièrement consacré. Cependant, même avec ce volet supplémentaire, la famille des choux est tellement vaste, que ce serait leur faire injure ne pas aborder quelques cas tout à fait particuliers et intéressants. Je laisse à Jean-Luc, grand amateur de plantes insolites le plaisir de vous en présenter quelques uns. 

Mon petit chou ! Hélas non, cette affectueuse expression ne fait pas référence à nos chers légumes, mais à la pâtisserie. Consolons nous en pensant que c'est probablement en hommage à nos chères crucifères que ce nom fut adopté  

Quand le chou passe la haie le vigneron meurt de soif Cet ancien dicton populaire signifie que si les années humides sont favorables aux choux, c'est au détriment de la vigne. Souhaitons alors au vigneron d'avoir aussi été un peu maraîcher...
T_FEDESAMARTH