Revendeurs
En 3 clics

Réussir la culture du basilic

Mise en place : 

Les basilics ont gardé de leurs origines indiennes une préférence pour les climats chauds et humides, les situations abritées et ensoleillées dans les terres riches et bien drainées. On peut les semer sous abri en poquets de 3 graines dès le mois de mars ou directement au jardin début mai. Ils montent assez rapidement à graines, aussi est-il recommandé d'échelonner plusieurs semis : une série par mois d'avril à juillet par exemple, permettra d'en récolter à profusion jusqu'aux gelées.   

Entretien :  

Les basilics ne demandent pas de soins véritables. On pourra néanmoins les pincer quand ils atteignent environ 20 cm de hauteur, de façon à favoriser leur ramification. Pour maintenir une production de feuilles la plus longue possible, il est conseillé de couper les fleurs aau fur et à mesure de leur apparition.   

Maladies et ravageurs :  

Surveillez les limaces et les escargots qui s'en délectent à la levée. Une saison hulmide et fraîche provoquera le développement de maladies cryptogamiques contre lesquelles il n'y a pas de véritables solutions en lutte biologique.    


Récolte et conservation :  

Cuillez, toujours le matin de préférence, les tiges et les feuilles au fur et à mesure de vos besoins. Tout l'intérêt de cette aromatique à la fois subtile et puissante reposant sur sa fraicheur : ne la conservez pas, hormis en pesto, cette délicieuse préparation traditionnelle italienne dont le principe repose sur la conservation dans l'huile.  

A table :  

Les feuilles et les fleurs extrêmement aromatiques sont employées pour relever salades et plats de pâtes, mais aussi pour parfumer poissons ou desserts.
T_FEDESAMARTH