Revendeurs
En 3 clics

Réussir la culture du framboisier

Mise en place :  

Les framboisiers ne sont pas particulièrement exigeants sur la nature du sol, mais ils ont tout de même une préférence pour les terres fraîches. Hormis dans les régions chaudes où une situation à mi-ombre est préférable, ce sont des arbustes qui apprécient soleil. Plantez-les dès la fin de l'automne, soit pour les petites plantations en buisson isolé, soit à 60 cm de distance", en rangs espacés de 1.50 m environ. Dans ce cas, il est conseillé de les guider le long de fils de fer tendus sur des pieux à la manière de la vigne. Veillez à les planter à distance du potager pour éviter l'envahissement par les rejets.   

Entretien :  

Les jeunes plantations de framboisiers doivent être désherbées soigneusement, particulièrement les deux premières années, en veillant à ne pas travailler le sol en profondeur. On taille de différentes façons les variétés remontantes et les non remontantes.   

Taille des framboisiers remontants
En août, supprimez les pousses faibles et les parties des rameaux ayant fructifié. Puis, en septembre-octobre, supprimez les extrémités des rameaux ayant fructifié tardivement. La première fructification se produira sur ces rameaux dès le mois d'août suivant.   

Taille des framboisiers non remontants
En hiver, supprimez tous les rameaux faibles et rabattez au ras du sol ceux qui ont fructifié. Pour une bonne aération des cultures, ne conservez pas plus d'une douzaine de pousses au mètre, quel que soit le type de framboisiers planté.    


Maladies et ravageurs :  

Quelques insectes ravageurs du type papillons, cécidomyies, pucerons, ou tanthrèdes peuvent provoquer des dégâts sur les cultures d'arbustes à petits fruits sans toutefois s'avérer suffisamment menaçants pour justifier un quelconque traitement de la part d'un jardinier amateur. De même, en fonction de la saison et des quantités de nourriture disponibles, les oiseaux peuvent se montrer très gourmands. Attention, si vous protégez vos arbustes avec des filets : ils deviennent souvent des pièges mortels.   

Récolte et conservation :  

En jouant sur les variétés remontantes et non remontantes, la récolte peut s'étaler de juin à octobre. Cueillez les drupes lorsqu'elles commencent à ramollir, signe de maturité. Comme de nombreux petits fruits charnus, leur délai de conservation est très bref : elles doivent être consommées le plus rapidement possible, sans passage au frais qui "casse" leur saveur.   


A table :  

Les fruits, des petites drupes en général jaunes ou rouges, sont consommés crus, en tartes, confitures, sirops.
T_FEDESAMARTH