Revendeurs
En 3 clics

La Consoude - Présentation de cette amie du jardinier.

La Consoude
Symphytum officinale 
Famille des Boraginacées 

Plante vivace habituée de nos sous-bois et prairies. Elle est reconnaissable à ses feuilles et ses tiges couvertes de poils rêches au toucher, parfois même suffisamment durs pour "piquer" lorsque les feuilles sont plus âgées.
Les feuilles sont ovales, légèrement pétiolées avant d'être soudées à la tige lorsqu'elle est présente et se terminent souvent en pointe très effilée.
Les fleurs sont des corolles en cloche tubuleuse à 5 lobes courts triangulaires, regroupées en cyme spiralées, et peuvent prendre des nuances de blanc (crème), jaune, voir même bleu ou mauve.
La consoude possède de grosses et longues racines souterraines (elles peuvent atteindre 1m50 voire 2m si le sol est assez profond), noires à l'extérieur et blanches à l'intérieur, qui sont extrêmement cassantes.  

ATTENTION !
Lorsqu'elle n'est pas en fleur, cette plante peut visuellement être confondue avec la digitale au même stade (dont toutes les parties de la plante sont TOXIQUES). Heureusement, la différence est aisée à faire au toucher : si les feuilles de la consoude sont rêches, voir même parfois piquantes, celles de la digitales sont au contraire douces et duveteuses. 


Comme l'ortie, autre grande amie du jardinier, la consoude joue un rôle de puissante et écologique pompe biologique, en allant puiser avec son important système racinaire des nutriments là où les autres plantes sont incapables d'aller. Les nutriments sont ensuite stockés dans les feuilles et ce pourquoi elles sont d'excellents ingrédients pour toute sorte d'usages au jardin. Elle se montre particulièrement efficace dans la récupération de potasse et de phosphore. 

Il existe différents type de consoude. Quand on en croise dans nos jardins, il s'agit le plus souvent de consoude officinale, plus commune mais moins productive. Des variétés hybrides ont étés créées par l'homme et sont connues sous le nom de Consoude de Russie. Ce sont les plus adaptées à la culture en jardin car d'une part, elles sont stériles (pas de risque de contamination du sol par les graines) d'autre part, elles entrent en production plus tôt dans l'année et produisent bien plus.  

comparaison 

Comme le montre le tableau ci-dessus, la consoude présente des propriétés très intéressantes en termes d'apport. Tout juste fanées, les feuilles présentes des propriétés d'amendement semblables voire même supérieur au compost mûr. Hills, grand botaniste, avait d'ailleurs surnommé la consoude "instant-compost" et l'on comprend pourquoi. On peut ainsi utiliser des feuilles fraiches ou quasi fraiches en fertilisation dans tous les trous de plantation (mis à part pour les bulbes) 

Cette plante se montre en tout cas extrêmement utile au jardin, n'hésitez plus à lui y faire une place ! 
T_FEDESAMARTH