Revendeurs
En 3 clics

Les bons outils au jardin

Travailler le sol "en profondeur"


L'expression "en profondeur" ne signifie pas défoncer le terrain comme cela s'est produit dans un passé récent, à coups d'engins agricoles surpuissants. Bécher ou pas, le débat reste ouvert, a ses avantages et ses inconvénients et pourrait faire à lui seul l'objet d'un ouvrage tout entier. Voici quelques outils destinés à un travail s'effectuant sur 20 à 25 cm de profondeur.  

La pelle-bêche


A réserver plutôt pour faire des trous de plantation, des arrachages de légumes-racines ou des bêchages en sol léger.  

La fourche-bêche


Attention à bien choisir la longueur des dents. Cet outil indispensable sert autant à bêcher, qu'à décompacter (en effectuant le même mouvement qu'avec une grelinette) et à arracher les légumes-racines ou les adventices à développement profond : rumex, etc.  

La grelinette


S'il existe d'autres types d'outils à dents destinés à ameublir le sol sans retournement, ce modèle précis est le plus efficace et le mieux étudié (rapport longueur/ disposition/ nombre de dents/ inclinaison des manches) pour travailler le moins péniblement possible. Cependant, si votre sol est très compacté ou s'il a été maltraité par de gros travaux de terrassement par exemple, la plus robuste fourche-bêche en T peut s'avérer préférable à la grelinette.  

Le louchet


Cet outil est plutôt utilisé pour faire de profonds trous de plantation ou même arracher les arbres et les arbustes. Il a un fer plus long et plus étroit que celui d'une pelle-bêche et des renforts métalliques enserrant le manche pour travailler le plus creux possible.  

Travailler le sol en surface


Si bêcher ou aérer son terrain est indispensable, cela ne suffit pas à préparer un "lit" de semences. L'objectif pour réaliser ce dernier est d'obtenir une surface à peu près nivelée, n'ayant pas de trop grosses mottes et débarassée des quelques grosses pierres qui pourraient gêner la levée des semis. 

Le cultivateur


Son nombre de dents peut varier mais pas leur forme : petites, courbes et dont l'extrémité ressemble à un fer de lance. Il est utilisé pour affiner le sol et briser les croûtes de battance se formant après les fortes pluies.  

Le croc ou griffe


Cet outil à dents recourbées permet de continuer à ameublir le sol (à une dizaine de centimètres de profondeur) et contribue à briser les mottes.  

Le râteau


C'est l'outil indispensable pour niveler, épierrer et réduire les mottes de surface. Attention au choix du râteau, il en existe de toutes tailles et le nombre, la longueur et l'espacement des dents sont variables.  

Entretenir le sol et les cultures


La binette


Sa lame unique, pleine, plate et affûtée sur un côté permet de désherber et d'ameublir les sols.  

Le buttoir


Sa forme particulière constituée de deux "oreilles" sur un axe lui permet de pénétrer facilement dans un sol ameubli et de remonter de part et d'autre une importante quantité de terre. Cet outil est employé pour butter les pommes de terre, les poireaux, les pois, les choux, les fèves, les haricots, mais également pour réaliser de petites buttes destinées à semer ou à planter en sol surélevé les légumes sensibles aux excès d'eau.  

Le sarcloir


C'est l'outil du jardinier organisé qui passe sarcler et désherber toujours au bon moment. Sa forme ne permet effectivement pas de travailler en force, mais uniquement en douceur et en surface. La terre doit donc être meuble et les adventices au stade de plantules.  

La serfouette


Deux petites dents pointues d'un côté ou une petite lame de houe rectangulaire, de l'autre une plus large, étroite, en général en forme de langue-de-chat : cet outil polyvalent permet de rayonner, de couvrir les semis, de biner ou bien encore désherber.  

Retrouvez nos outillages
T_FEDESAMARTH