Revendeurs
En 3 clics

Comment faire un bon paillage ?

Les conseils de Julien pour bien pailler vos cultures


 


Après la plantation ou un semis lorsque la plante à ses « vraies » feuilles, j'installe un paillage. Permettant de garder l'humidité au pied de la plante, de diminuer la prolifération des « mauvaises herbes », apportant de la matière organique en se décomposant et limitant l'érosion du sol du aux pluies et au gel : le paillage ne possède que des avantages. 

Dans le potager, j'utilise des matériaux provenant du jardin.
La tonte de gazon est très efficace par couche de moins de 5 cm, facile à récupérer elle apporte en plus des avantages déjà cités de l'azote en se décomposant.
Le potager se trouvant proche d'une prairie de jonc au bord d'une rivière, je récupère ce jonc pour pailler les allées du jardin afin de limiter le désherbage. J'utilise également ce matériau pour pailler de grandes surfaces comme la parcelle de courges.
Suivant la période de l'année, j'utilise également les feuilles d'arbres. Il faut éviter les aiguilles et les écorces de résineux qui acidifient le sol et libèrent de l'essence de térébenthine.   


Découvrir Julien Marlin
Le jardin de la Grille
T_FEDESAMARTH