Revendeurs
En 3 clics

Cultiver un potager à l´ombre

La lumière du soleil est l'élément indispensable à la croissance des plantes. La plupart des légumes ont besoin de six à huit heures d'exposition au soleil pour fleurir. Que faire si le jardin est situé en zone ombragée ?  

Cultiver à l'ombre

 

Les plantes sont dépendantes du soleil. Elles se servent de la lumière qui leur est offerte pour produire de leur propre énergie. Elles l'utiliseront ensuite pour grandir et fleurir. Le soleil leur apporte aussi de la chaleur qui stimule leur croissance.
Les végétaux sont capables de détecter la quantité de lumière disponible et d'adapter leur développement en fonction de celle-ci. C'est pourquoi, il est important de choisir des plantes en selon la luminosité de son terrain.
Les plantes d'ombre ont développé des stratégies face au manque de lumière. Leurs feuilles sont souvent plus larges et plus fines. Typiquement, on retrouve des bardanes, des orties dioiques...
Si certaines plantes aiment les zones ombragées, c'est parce qu'elles sont protégées des hautes températures en été et bénéficie de l'humidité. Et pour le jardinier, qui dit humidité, dit moins d'arrosages! Les cultures à l'ombre sont également d'un grand intérêt puisqu'elles permettent des récoltes plus précoces ou plus tardives grâce à la régulation de la température.
Pour cultiver en zones ombragées, il faut d'abord accepter que les récoltes soient parfois un peu moins abondantes et que les fruits ou les légumes racines soient de plus petite taille. Mais qui aime vraiment jardiner, ne s'arrêtera pas à ce détail ! D'autant plus qu'il existe aujourd'hui de nombreuses stratégies pour améliorer les récoltes ! 
Capturer la lumière et la chaleur ! 
Orientez les cultures ! Observez votre terrain et étudiez le trajet du soleil. Installez les végétaux à l'endroit où ils bénéficieront le plus longtemps possible de la lumière disponible.  
Paillez ! Un paillage minéral, ou organique de couleur clair permettra de réfléchir une certaine quantité de lumière.  
Elaguer : si l'ombre de votre jardin n'est pas créée par un bâtiment mais par une végétation très dense, vous pouvez envisager d'éclaircir en élaguant afin de faire entrer la lumière dans votre jardin. 
Miroirs : des miroirs bien placés peuvent rediriger la lumière vers les coins sombres du potager! Les plantes sont aussi productives sous la lumière directe du soleil que sous celle réfléchie par les miroirs.
Les zones d'ombre sont aussi créées par les bâtiments, particulièrement nombreux en ville. Peindre les murs d'une couleur claire peut être une bonne idée pour donner plus de luminosité aux plantes par reflets des façades.
En apportant ainsi plus de lumière, vous pourrez cultiver une plus grande diversité de légumes ! 
Enfin, pour augmenter la température et stimuler la croissance, il est possible de créer un effet de serre en protégeant les cultures avec des cloches en verre ou matériaux plastiques.  

Que semer ou planter à l'ombre ?

 

Les fraises, framboises, mûres, groseilles, groseilles à maquereaux, cassis et rhubarbes étaient à l'origine des plantes de sous-bois ou de lisière de forêt ! Installées en mi-ombre, elles s'adapteront très bien.
Les légumes fruits sont très gourmands en lumière. Il faudra surement renoncer à cultiver tomates, aubergines, poivrons, concombres et courgettes dans les zones ombrées.
Les légumes feuilles, par contre, sont plus tolérants : poireaux, poirées, endives, choux (kale, broccolis, Bruxelles, choux-fleurs, choux rave et choux de Chine pak choi), cresson des jardins, de fontaine et alénois apprécieront volontiers un peu d'ombre et l'humidité qu'elle fournit.
Epinards, laitues et roquettes sont parfaits pour les zones de faible luminosité. La fraicheur offerte par ce milieu les empêchera de monter en fleurs trop rapidement. Ainsi abritées de la chaleur, certaines variétés pourront être cultivées plus longtemps.
Parmi les herbes aromatiques et médicinales, on trouvera le persil, l'estragon, la menthe, l'oseille, le cerfeuil, le céleri, la bourrache, l'angélique, ou encore la mélisse et la consoude.
Radis, betterave, rutabagas, panais, topinambours, pois et haricots grimpants sont relativement tolérant à l'ombre.
Pour des cultures plus précoces, semez vos graines dans des conditions d'éclairage suffisant et repiquez-les ensuite dans le terrain situé en zone ombrée.  
T_FEDESAMARTH