Revendeurs
En 3 clics

Lutter contre la pourriture grise

Qu'est-ce que la pourriture grise ?


La pourriture grise, causée majoritairement par le champignon Botrytis cinerea, est une maladie très commune. Un duvet gris recouvre les bourgeons, les fleurs ou les fruits affectés. Si elle n'est pas arrêtée, la maladie peut ensuite gagner toute la plante. On trouve parfois de petites structures noires, les sclérotes, qui sont des organes conservation du champignon. Celles-ci peuvent survivre dans le sol pendant 5 ans ! 

Dans quelles conditions apparait la pourriture grise ?


Le botrytis est un champignon saprophyte, qui se nourrit généralement de tissus morts. Il peut néanmoins s'attaquer à des plantes saines dans certaines conditions. Les blessures et les états de stress sont des portes d'entrée pour la maladie. Les fleurs et les fruits, eux, sont principalement touchées lorsqu'ils se développent en conditions humides.
La pourriture grise peut apparaître tout au long de l'année ! Un temps humide, doux avec des températures comprises entre 15-20 °C lui sont tout à fait favorables. Chez certains végétaux comme les fraisiers, le botrytis peut agir de façon latente. Il entre par les fleurs et colonise le fruit en cours de formation. Les symptômes ne sont alors visibles que lorsque le fruit commence à murir...et à pourrir. 

Quelles plantes sont touchées ?


On retrouve fréquemment cette maladie sur les arbustes et petits fruits comme les pommes, les raisins, les fraisiers, les cassissiers, les framboisiers et groseilliers. Elle touche aussi les plantes potagères (les concombres, les pois, les courges, les aubergines, les laitues, les tomates...) et les plantes ornementales ( Dahlia, rosiers, hortensia, pélargonium, cyclamens,....). 

Comment lutter contre la pourriture grise ?


Espacez. Semez ou plantez les végétaux à bonne distance pour favoriser la circulation de l'air.
Ne laissez aucun débris végétaux morts ( feuilles tombées, fruits..) ou contaminé à proximité. Enlever rapidement les feuilles, bourgeons et fleurs touchés. Ne les mettez pas dans le compost.
Faites des rotations : Les sclérotes peuvent se conserver 5 ans dans le sol et risqueraient de contaminer les prochaines cultures.
Evitez d'arroser en fin de journée, le taux d'humidité resterait élevé tout au long de la nuit et favoriserait l'attaque du champignon. Préférez les arrosages en début de matinée, l'humidité diminuera plus rapidement au cours de la journée.
Faites des coupes nettes lorsque vous taillez. Veillez également à toujours placer la lame de l'outil (sécateur, force...) du côté du végétal pour une meilleure coupe.
Stimulez les défenses de vos plantes avec des décoctions de prêles, purins de consoudes, d'orties et de fougère.
T_FEDESAMARTH