Revendeurs
En 3 clics

Lutter contre la rouille

Qu'est-ce que la rouille ?


La rouille est l'une des maladies les plus communes au potager. Les arbres, les arbustes, les plantes herbacées sauvages et plants cultivés peuvent tous être affectés. Les champignons responsables de la rouille sont nombreux et appartiennent à différents genres (Puccina, Phragmidium...). On retrouve les symptômes de cette maladie sur les parties aériennes ou sur les tiges et beaucoup plus rarement sur les fleurs et les fruits. La rouille peut (mais toujours) affaiblir la vitalité de la plante voire causer sa disparition si l'attaque est importante.
Certaines rouilles ont des cycles très complexes qui impliquent une à deux plantes hôtes et jusqu'à 5 types de spores différentes ! La couleur des spores varie selon le type de rouille et le type de spore qu'elle produit.
Des pustules sont observables sur la face inférieure des feuilles et produisent d'énormes quantités de spores microscopiques transportées par le vent. Elles peuvent être de couleur orange, jaune, marron, noir ou blanche ou de couleur rouille, d'où le nom de la maladie. On trouve également des taches sur la face supérieure et inférieure du feuillage.
Les feuilles sévèrement atteintes, deviennent jaunes, se flétrissent et tombent prématurément. 

Dans quelles conditions se développe la rouille?


L'apparition de la rouille est favorisée par une humidité prolongée du feuillage et des conditions particulièrement pluvieuses. Elle est présente toute l'année sous différentes formes.
Quelles plantes sont principalement affectées par la rouille?
La rouille affecte les fleurs (œillets, rosiers, chrysanthèmes, fuchsias....), les arbres et arbustes fruitiers (les poiriers, pêchers, groseilliers...), les arbres (peupliers, mahonia...) et n'épargne pas les plantes du potager, poireaux, haricots, menthe...). Le genévrier est une plante hôte de la rouille, ne les placez pas à côté du potager ou d'autres cultures sensibles à la rouille. 

Comment lutter contre la rouille ?

 
Espacez les plants pour favoriser la circulation d'air et un séchage plus rapide du feuillage.
Supprimer les parties atteintes ! La lutte contre la rouille peut être ralentie en supprimant les feuilles atteintes dès qu'elles sont aperçues au jardin, tant qu'elles sont encore peu nombreuses.  

Stimulez vos plantes !
Apportez des purins d'orties, de consoude, de prêle, de fougères, d'ail pour encourager la croissance vigoureuse et saine des plantes et stimuler leurs défenses naturelles.   

Tout élément végétal malade ou mort doit être écarté du potager à la fin de la culture et brûlé. Ne compostez pas les déchets végétaux contaminés, les spores de la rouille sont extrêmement résistantes et survivent tout l'hiver !   

Aucun fongicide spécifique à la rouille n'est encore disponible. Certains pulvérisent des produits à base de cuivre.   
T_FEDESAMARTH