Revendeurs
En 3 clics

Réussir la culture de la morelle de balbis

Proche par le calibre de ses baies des tomates cerises, elle se distingue néanmoins de sa parente par cette incroyable particularité : les tiges, le dessus, le dessous des feuilles, jusquaux calices des fruits, pas une partie de la plante nest dépourvu de piquants ! Ses épines sont plus impressionnantes que réellement dangereuses et noccasionnent que de petites griffures. 

Réussir le semis de morelle de balbis


Exposition


Comme de nombreuses Solanacées originaires dAmérique du Sud, les morelles de Balbis aiment les situa¬tions ensoleillées et chaudes. 

Sol


Ces plantes hors du commun sadapteront à tout types de sol. Installez dans une terre riche en humus, meuble et plutôt profonde. 

Semis


Semez-les au chaud (20°C minimum) en terrine en mars-avril. Placez-les à 1 cm de profondeur, puis repiquez-les en godets individuels quand le plant a formé 2 vraies feuilles. Maintenez la température à 20°C. 

Réussir la plantation de la morelle de balbis


Installez les jeunes plants fin mai début juin au potager à 50 cm en tous sens, lorsque les gelées ne sont plus à craindre. 

Les bons mariages


Des études dans le nord de la France ont montré que les morelles de Balbis accentuaient la diminution de la population de nématodes, des ravageurs qui menacent les cultures de pommes de terre. Une association intéressante si la morelle nattirait les doryphores ! Ces insectes se nourrissent des aubergines et des pommes de terre et sont capables de ravager les cultures en un rien de temps ! Si vous souhaitez bénéficier des propriétés nématicides de la morelle, prévoyez linstallation dune 3 ème plante qui éloignera les doryphores. Lail, la ciboulette, la coriandre le raifort, la tanaisie, les soucis, les tagetes... les repousseront. 

Lentretien


Une fois solide¬ment implantées, elles ne deman¬dent plus quà pousser. Sarclage, paillage et arrosage bien mesurés leur suffisent. Sil est inutile de les tailler, il peut parfois être nécessaire de les tuteurer. 

La récolte de la morelle de balbis


Les morelles de Balbis mûrissant assez tardivement, cueillez-les quand elles ont pris leur belle couleur rouge profond, que le calice a commencé à sécher et a bruni autour du fruit. Cueillez avec précaution ou munissez-vous de gants pour vous protéger de des épines ! Elles se conservent ensuite quelques jours à tempéra¬ture ambiante.  

Maladies et parasites


La morelle de Balbis est moins sensible aux maladies comme le mildiou mais attire les doryphores qui la préfèrent aux pommes de terre. Sil est possible denlever les doryphores à la main sur les pommes de terre, cette technique est nettement plus difficile sur les morelles : les gants seront obligatoires ! Semez un mélange de fleurs anti-doryphores pour prévenir les attaques. 
T_FEDESAMARTH