Revendeurs
En 3 clics

Le semis en terrine

Qu'est-ce qu'une terrine ?


La terrine est un bac rectangulaire, large et peu haut. Ces contenants sont adaptés pour la culture sous abris.  

Les spécificités du semis en terrine

 
Un gain despace ! Ils permettent déconomiser beaucoup despace lors des périodes de semis. Les terrines conviendront aux semences nombreuses et de petites tailles de fleurs comme de légumes.
Des cultures plus précoces ! Les jardiniers impatients pourront démarrer leurs semis dès le mois de février pour certaines graines. Les températures chaudes des abris, induiront une croissance précoce et rapide des végétaux. Les floraisons et les récoltes des semis faits sous abris seront en avance de quelques semaines par rapport aux graines semées directement en place, pour le plus grand plaisir du jardinier ! 
Le repiquage : Le repiquage est délicat et stress les plantes. Il est cependant bénéfique pour certaines dentre elles, comme les choux et le céleri. Les plantules de 4-5 feuilles sont enfouies dans la terre jusquà la première feuille. Ce processus stimule lémission des racines et renforce lancrage du plant, le rendant ainsi plus fort. 
Risque de contamination : La forte densité des semis fait courir davantage de risques aux plantules. Les maladies se développent plus facilement et peuvent anéantir les cultures en très peu de temps.
Les graines sont particulièrement sensibles à « la fonte des semis », une maladie apportée par de nombreux champignons. Elle peut apparaitre toute lannée notamment en cas de températures froides et dhumidité du substrat ou de lair, qui sont des conditions favorables au développement des champignons. Veillez à ne pas semer trop dense ou à éclaircir le semis. Maintenez une température suffisamment élevée, assurez-vous dun bon drainage du substrat et narrosez pas en excès. 

Que semer en terrine ?


Les aubergines, les poivrons, les piments, les tomates sont des plantes sensibles au froid et dont la germination prend du temps. Les semer sous abris permettra au jardinier de profiter de leurs récoltes plus tôt !
Les légumes précoces comme les choux, les poireaux, oignons, les laitues, ... sont très bien adaptés au semis en terrine.
De nombreuses aromatiques peuvent également être semées de cette façon : persil, ciboulette, basilic...
Parmi les fleurs : pensées, bidens, cléome, géranium, lobélia, sauge, verveine, gaura, œillet... 

Technique de semis en terrine


Des bacs plastiques sont vendus en jardinerie, mais rien ne vous empêche de fabriquer vous-même une terrine à partir de matériaux de récupération (boite plastique, polystyrène...) préalablement nettoyés pour éviter tout risque de maladie.
Verser quelques centimètres de billes dargile ou de gravier dans le fond de la terrine percée de trous pour assurer un bon drainage.
La germination dépendra en partie de la qualité du substrat. Acheté ou fait soi-même, le substrat pour semis doit posséder des propriétés particulières : il doit être sain, drainant, léger, et avec une granulométrie fine. (Lien vers article substrat). Remplissez la terrine jusquà 1 ou 2 cm du bord avec le substrat. Tassez légèrement et de manière homogène avec un objet de surface plate ou simplement avec la main.
Semez les graines dune seule et même espèce pour faciliter la culture et répartissez les de manière homogène. Veillez à ne pas semer trop dense pour limiter la propagation de maladie. Vous pouvez mélanger les semences avec du sable ou du marc de café pour vous y aider.
Recouvrer ensuite les graines dune couche de terreau dune épaisseur égale à celle des graines.
Noubliez pas dindiquer le nom et la date du semis sur une étiquette !
Arrosez la terrine sans détremper complètement la terre, le substrat serait trop compact et les graines napprécieront pas un niveau dhumidité trop élevé. Utilisez une pomme darrosage fine ou baigner le contenant en laissant imbiber le terreau simprégner par capillarité. Laisser égoutter complètement.
Pour élever la température autour des graines, maintenir lhumidité et stimulée la levée, recouvrez les terrines avec un couvercle vitré ou un plastique transparent et placez-les à la lumière et à proximité dune source de chaleur. 

Lorsque les plantules sont levées enlevez le couvercle ou le plastique. Assurez-vous quelles aient suffisamment de lumière, elles en auront grand besoin !
Lorsque les plantules ont 4 ou 5 vraies feuilles, il est conseillé de faire un repiquage en godets avant la mise en place définitive en pleine terre. La production de racines sera stimulée et la plante aura ainsi moins de difficultés à sinstaller dans son nouveau substrat. 

Repiquage : Dans des godets remplis de terreau, creuser des trous pour accueillir la plantule. Extrayez-la de la terrine à laide dun plantoir pour dégager les racines. Disposez-la dans le trou et tassez la terre autour des racines. Arrosez. Il est probable que les plantules flétrissent suite au repiquage mais elles se remettront très rapidement. 

Endurcissement : Lorsque tout risque de gelée est écarté, et que les conditions sont favorables, les plantules pourront être installées en terre, généralement 3 ou 4 semaines après le repiquage. Endurcissez-les avant de les planter. Passer directement dun abri où les conditions sont en parties contrôlées (température, humidité, intempéries) à un milieu plus frais avec de fortes variations de températures serait très rude pour la plante. Il est nécessaire de la préparer aux conditions de son nouvel environnement en abaissant progressivement la température, puis en sortant les pots dans la journée et en les rentrant le soir. 
T_FEDESAMARTH