Revendeurs
En 3 clics

Le semis en godets

Les godets sont de petits contenants d'environ 6 cm de large et de haut. Ils sont adaptés à la culture sous abris. 

Quelles sont les spécificités du semis en godet ?

 
Des cultures plus précoces !
Les semis en godet sous abris peuvent débuter au mois de février. La chaleur fournit aux végétaux les encouragera à germer plus tôt. Les floraisons et les récoltes des semis d'intérieurs seront ainsi en avance de quelques semaines par rapport aux graines semées directement en place.  

Pas de repiquage !
Le semis en godet évitera l'opération de repiquage intermédiaire qui stresse la plantule. Lors de la plantation, toute la motte est extraite et le système racinaire est préservé.  

Moins de risque de diffusion des maladies.
Les dimensions des godets imposent une certaine distance entre les plantules et favorise la circulation de l'air. Les pathogènes (champignons, bactéries, virus) auront plus de difficulté à se propager de godet en godet.  

Plus de place.
Les godets prennent beaucoup d'espace et demandent de l'organisation. Pensez à bien étiqueter et rassembler les godets d'une même espèce !   

Dessèchement plus rapide.
Plus le contenant est de petite taille plus l'humidité diminue rapidement. Il faudra bien surveiller les semis pour qu'ils ne manquent pas d'eau. 

Que semer en godet ?


La technique de semis en godet est principalement utilisée dans le cas des grosses graines et des plantes à enracinement pivotant et profond comme les capucines, les tournesols, les pois, les courgettes, les melons et autres cucurbitacées. Cette méthode est aussi préconisée pour les espèces à croissance rapide, qui sont sensibles au repiquage (pois de senteur) ou enfin pour les plantes dont on souhaite seulement avoir quelques plants : les tomates, les aubergines, les poivrons, les piments, les vivaces... 

Technique de semis en godet


De petits pots plastiques sont vendus, vous pouvez néanmoins réutiliser des pots de yaourt ou autres matériaux de récupération en guise de godets. Vous leur donnerez ainsi une seconde vie avant de les recycler ! Veillez simplement à les nettoyer pour limiter l'apparition de maladie et à les percer pour favoriser le drainage.
Le papier journal est un matériau biodégradable qui peut parfaitement convenir pour le semis ! La composition de l'encre a beaucoup évolué ces dernières années et tend aujourd'hui vers une composition à base d'huiles végétales. Le chlore n'est plus utilisé dans le blanchiment du papier, les imprimeries ont désormais recours au peroxyde d'hydrogène, un produit non polluant. Pour faire des godets, privilégiez les papiers sans encres couleurs, ils contiennent encore des métaux lourds.
Remplissez les godets avec un substrat pour semis. Qu'il soit acheté dans le commerce ou que vous le fassiez vous-même, le choix du substrat pour semis est capital car le taux de germination dépendra de sa qualité ! Le substrat pour semis doit être léger, fin, drainant et sain.
Creuser un trou à l'aide d'un crayon. N'enterrez pas trop profondément les graines. En général, une profondeur de 2 à 3 fois leur diamètre est suffisante. Placez 2 à 3 graines et recouvrez de terreau.
Arrosez les godets sans détremper complètement la terre, le substrat serait trop compact et les graines n'apprécieront pas un niveau d'humidité trop élevé. Utilisez une pomme d'arrosage fine ou baigner les godets en laissant imbiber le terreau s'imprégner par capillarité. Laisser les s'égoutter complètement.
Recouvrez les godets avec un couvercle vitré, un plastique transparent ou sous une mini serre afin d'augmenter la température, maintenir des conditions humides et stimuler la levée. Placez-les à la lumière et à proximité d'une source de chaleur.
Lorsque les plantules sont levées enlevez le couvercle ou le plastique. Assurez-vous qu'elles aient suffisamment de lumière pour qu'elles ne s'étiolent pas.  

Endurcissement


Lorsque les gelées sont passées, et que les conditions d'humidité et de température sont favorables, les plantules pourront être installées en terre, généralement environ un mois après le semis. Mais avant toute plantation, une phase d'endurcissement sera nécessaire. La transition entre un milieu chaud protégé des intempéries et un environnement avec de fortes variations de températures serait difficilement supportable pour la plante. Abaissez progressivement la température, puis sortez les pots dans la journée et rentrez-les le soir afin d'habituer la plante à son nouvel environnement. 
T_FEDESAMARTH