Revendeurs
En 3 clics

Peut-on faire du Bio dans son jardin ?

Peut-on faire du Bio dans son jardin ?




Dans le commerce, les fruits et légumes issus de l'agriculture biologique sont de plus en plus présents. Mais qu'en est-il des potagers ? De nombreux jardiniers amateurs souhaitent aujourd'hui cultiver des légumes Bio dans leur jardin. Est-ce possible ?


Une démarche très encadrée

Pour les agriculteurs, produire Bio suppose de s'engager dans une démarche très codifiée.
Les règles de production sont définies de façon précise dans des cahiers des charges. De plus, des contrôles réguliers sont effectués par des organismes agréés.

Pour les amateurs que nous sommes, il n'est donc pas possible de produire Bio au sens strict du terme. Par contre, chacun peut s'inspirer des pratiques culturales des producteurs Bio.


Tout commence par la graine...

Et oui. Pour qu'une carotte puisse être considérée comme Bio, elle doit être issue d'une graine elle-même produite dans des conditions de culture biologique. De même pour les fruits et légumes que l'on cultive à partir de plants comme les fraises ou les échalotes. C'est un règlement européen qui impose cette règle aux agriculteurs et maraîchers Bio depuis 1995.

Bien entendu, un jardinier amateur peut aussi utiliser ce type de semences. Mais il n'est pas encore facile de s'en procurer.


Nourrir et protéger

Pour se développer, les plantes ont besoin de puiser dans le sol les éléments nutritifs indispensables à leur croissance. De plus, elles apprécient les sols vivants, riches en micro-organismes et en microfaune.

En agriculture biologique, les méthodes employées pour la fertilité et l'activité biologique du sol s'affranchissent des produits chimiques de synthèse. Elles consistent par exemple à incorporer au sol de la matière organique (fumier, compost...) ou utiliser des plantes qui enrichissent la terre en éléments nutritifs (légumineuses qui captent l'azote du sol, engrais verts...).

Par ailleurs, pour lutter contre les parasites, maladies et autres ravageurs, les agriculteurs Bio combinent différentes actions : choix d'espèces et de variétés adaptées, procédés mécanique ou thermique de désherbage, utilisation des ennemis naturels des parasites.





Source : Gnis / Semencemag.fr
T_FEDESAMARTH