Revendeurs
En 3 clics

Petit historique de l'Allium

Petit historique de l'Allium  

Famille : Liliaceae   

Nom commun : Oignon ornemental   

Origines
Bien qu'il existe plusieurs centaines d'espèces d'Allium, très peu ont acquis leurs lettres de noblesse comme plantes de jardin. Cette rubrique décrit les espèces les plus courantes. Le genre Allium se compose également de plantes très répandues, utilisées pour la consommation alimentaire, notamment l'oignon, le poireau, l'échalote et la ciboulette, herbe condimentaire fort prisée. La présence naturelle de ces espèces se limite aux régions tempérées de l'Europe, de l'Asie et du Moyen-Orient. Les oignons ornementaux se caractérisent par leur grande diversité de couleur, d'inflorescence et de hauteur de floraison. Bon nombre d'espèces fleurissent au début de l'été, juste après la période de floraison printanière et avant la période de floraison luxuriante de l'été. Lorsqu'ils sont légèrement meurtris, les bulbes, les feuilles et les tiges de ces plantes dégagent une très nette odeur d'oignon. Bien que cet inconvénient freine l'utilisation des oignons ornementaux en fleurs coupées, cette odeur se dissipe rapidement après immersion des tiges dans l'eau pendant quelques minutes. Bien entendu, seules les espèces hautes et mi-hautes s'utilisent comme fleurs coupées. Plusieurs espèces nécessitent un traitement quelque peu particulier, mais demeurent du plus bel effet pendant longtemps, même en fleurs séchées. Toutes les espèces peuvent s'utiliser en bordure de jardins. Les plus petites sont idéales pour les jardins de rocailles, d'autres encore se prêtent particulièrement à l'acclimatation.
Le nom Allium (parfois écrit Alium), issu des Romains de l'Antiquité, signifie oignon ou poireau. Il a été repris par Linnaeus pour désigner l'ensemble de ce genre.  

Combien d'espèces d'Allium recense-t-on ?
La littérature mentionne un nombre variable d'espèces d'Allium, allant de 280 à 300, voire même 450. Là encore, l'interprétation du terme espèce entre en compte. Dilys Davies, auteur de l'ouvrage Allium, publié récemment, mentionne entre 800 et 1 000 espèces et cultivars. Sur ce total, la proportion de cultivars est relativement faible. En d'autres termes, la plupart des espèces n'ont pas de cultivars. Il est intéressant de noter que l'espèce connue auparavant sous le nom Allium bulgaricum ou Allium siculum ssp. bulgaricum appartient désormais à un genre distinct, baptisé Nectaroscordum.
Il faut faire la distinction entre les plantes cultivées pour leur valeur ornementale et celles cultivées à des fins de consommation. Les livres anciens nous apprennent que l'oignon, dont le prototype vient d'Iran, était déjà cultivé 8 000 ans av. J.-C. Son existence remonte donc à près de 10 000 ans ! D'autres espèces, tels que la ciboule (Allium fistulosum) sont cultivées dans nos régions depuis 1583. Les dates de certaines espèces ornementales sont également bien connues : Allium sphaerocephalon : 1753 ; Allium triquetrum : 1789 ; Allium schubertii : 1843 ; Allium karataviense : 1878 ; Allium giganteum : 1873 ; Allium atropurpureum : 1800 ; et Allium aflatunense : 1902.  

Le bulbe  
De nombreux alliums ont un bulbe écaillé qui fleurit pendant plus d'un an. La circonférence du bulbe varie de 3 à 30 cm selon les espèces. Certaines espèces, d'herbes notamment, sont dotées d'une épaisse racine ou d'une sorte de tige poussant sous terre, comme le font les poireaux. La couleur et la forme des bulbes d'allium n'ont en général rien d'extraordinaire. Leur tunique est tantôt extrêmement souple (Allium christophii), tantôt très dure (l'Allium schubertii et sa tunique parcheminée).  

Source : bulbsonline.org / Une Fleur Un Jardin  
T_FEDESAMARTH