Revendeurs
En 3 clics

L'Allium

L'Allium  

Famille : Liliaceae   

Nom commun : Oignon ornemental   


Conditions de culture
Toutes les espèces ont besoin d'un sol bien drainé. Il est préférable de placer la plupart des espèces dans des endroits ensoleillés. Certaines poussent également très bien à l'ombre ou mi-ombre. 

Conseils de plantation  
Les alliums sont du plus bel effet lorsqu'ils sont placés parmi des plantes vivaces en bordure. Leurs feuilles, qui ne sont généralement pas très esthétiques et se fanent rapidement après la floraison, seront ainsi cachées par celles des plantes vivaces. Les alliums hauts notamment sont très impressionnants lorsqu'ils se dressent au-dessus de plantes plus basses ou de couvert végétal. Pour les petits jardins, plantez cinq spécimens d'alliums hauts en groupe. Les couleurs violette, pourpre et lilas qu'arbore leur inflorescence souvent globulaire contrastent superbement avec l'inflorescence moins compacte de la plupart des plantes vivaces. Lors de l'aménagement d'un parterre, les alliums devraient de plus en plus faire l'objet d'une considération toute particulière. En effet, une composition de plusieurs espèces d'alliums peut faire la transition entre les périodes de floraison des vrais bulbes à floraison printanière et celles des bulbes à floraison estivale. Par ailleurs, les alliums à floraison la plus précoce peuvent être mariés à des tulipes, jacinthes et narcisses, ceux qui fleurissent le plus tard pouvant être plantés avec des glaïeuls et des dahlias. Ces alliums à floraison plus tardive sont donc parfaits pour être mêlés aux plantes annuelles de couleurs vives. Les petites espèces, telles que l'Allium ostrowskianum, l'Allium moly, l'Allium flavum et l'Allium cernuum, trouvent leur place dans un jardin de rocailles.
Leur utilisation à des fins d'acclimatation est une histoire en soi. Pourtant, il est intéressant de mentionner que l'Allium ursinum est l'espèce la mieux adaptée à cette application. Celle-ci convient parfaitement aux jardins anglais composés d'espèces indigènes, où elle peut être plantée dans un endroit légèrement ombragé et un sol humide.  

Plantations en pots et en bacs  
Il va de soi que les espèces hautes ne conviennent pas à ce genre de plantations, tandis que la croissance des variétés plus basses est trop désordonnée pour les placer seules dans des bacs. Autre inconvénient : le feuillage devient rapidement inesthétique. En réalité, seules quelques espèces peuvent être plantées en pots : l'Allium christophii, l'Allium schubertii et éventuellement l'Allium karataviense. Ces trois espèces produiront de très beaux résultats de par leur superbe inflorescence en boule et leur taille modérée (20 à 50 cm). Elles doivent être mises en pot d'au moins 20 cm de profondeur. Les bulbes doivent être plantés à 8 ou 10 cm de profondeur, dans une terre bien drainée. De plus, il faut protéger le pot des fortes gelées. En effet, l'Allium schubertii est particulièrement sensible au gel.   


Source : bulbsonline.org / Une Fleur Un Jardin 
T_FEDESAMARTH