Revendeurs
En 3 clics

La culture du Shiitake sur bois

Quelles essences d' arbre conviennent au shiitake ?
Les chênes indigènes se prêtent mieux à la culture, mais le bouleau, l'hêtre, la châtaigne et l' aulne conviennent aussi. Le bois doit venir d' arbres sains, récemment coupés, c' est-à-dire pas plus de quelques mois. L' écorce y doit être adhéré. Le shiitake aime les billots minces (10-20 cm) et longues (>1m). On peut aussi inoculer des souches. 
Quelle est la meilleure période pour l'inoculation ? 
Quoique le shiitake peut être inoculé pendant toute l'année, il est préférable de le faire en hiver et au début du printemps.
Comment faire une bonne inoculation ? 
Pour un bon développement du mycélium, il est primordial d' utiliser un nombre de douilles suffisant. Pour calculer la quantité minimale, il faut tenir compte du diamètre et du longueur des billots. Par exemple : dans un billot d' 1 m et d' un diamètre de 25 cm, il faut mettre au minimum : 2 (facteur) x 25 (diam.) x 1 (longueur) = 50 douilles. Si le longueur du billots est 1.25 m, il faut mettre 2 x 25 x 1.25 = 63 douilles. 
Comment mettre les douilles ? 
Pendant les premiers mois, le mycélium croît surtout dans le sens longitudinal. Il est donc inutile de forer les trous sur une ligne, mais il faut les croiser. En utilisant un foret de 9 mm, on fore d' abord les trous autour des extrémités du billot et puis, s' il est plus long que 80 cm, aussi tout autour du milieu, ci qui est illustré ci-dessous. On peut insérer aisément les douilles (diam. = 8 mm) par un léger coup de marteau. Un scellage avec de la cire ou de la paraffine n'est pas nécessaire. 
couleur                                      


Que faire après l' inoculation ? 
Le bois doit être empilé à l' abri du vent et du soleil. Parfois, une clôture autour de la pile est nécessaire. Le dessus reste libre afin que la pluie puisse tomber sur le bois. Lors d' une période sèche, il faut arroser les billots de temps en temps, afin qu' ils maintiennent leur humidité. 
couleur
Et enfin la récolte 
Le mycélium du shiitake a besoin de 16 mois au minimum pour se développer suffisamment. Après ce temps, on peut stimuler la formation des boutures à condition que la température moyenne reste entre 15 et 22°C. Pendant toute une nuit, on trempe les billots dans l'eau. Le jour après, on les enlève et on les met dans un endroit à l' abri du vent et du soleil. Pour obtenir de beaux champignons, il est mieux de les mettre à l' intérieur, par exemple dans un pavillon ou une serre ombragée, jusqu' à la cueillette. Une cave sombre ne convient pas parce que le shiitake a besoin d' un peu de lumière pour sa fructification. 
Après 7-10 jours, les boutures se montrent. Quelques jours plus tard, les champignons sont prêts à cueillir. Un trempage suivant peut se faire 10 semaines plus tard. Cette méthode qui permet de contrôler la période de fructification convient uniquement pour le shiitake. Ainsi, on peut récolter des champignons pendant 4 ans, 2 ou 3 fois par an, de juin jusqu' en octobre. Si on préfère de ne pas tremper les billots, la récolte s' étale sur 7-10 années, mais les quantités sont moins élevés. Quand la culture a terminée, on peut laisser sécher le bois pour brûler au foyer.  

cliquez ici pour télécharger cette fiche conseil en format PDF. 
T_FEDESAMARTH