Revendeurs
En 3 clics

Le purin d´ortie enfin « légalisé »

Le titre de cette actualité sonne comme un soulagement pour tous les jardiniers recherchés par les autorités pour trafic de purin d'ortie... Il y a quelques années certains pépiniéristes ou horticulteurs bios avaient vu une "descente" dans leurs exploitations avec rappel à la loi et amendes à la clé parce qu'ils utilisaient, vendaient ou faisaient la promotion de la fameuse mixture. Moi même vendeur en jardinerie (à l'époque) je n'avais théoriquement pas le droit de donner la recette à des clients. Ces derniers temps, pourtant, la vente de purin était tolérée dans les jardineries.    

Tout cela c'est fini car un arrêté datant du 18 Avril 2011 et publié au Journal Officiel le 28 Avril 2011 autorise celui qui en fait la demande (ou déclaration) à la direction générale de l'alimentation de mettre sur le marché du purin d'ortie. Relégué à la catégorie des Préparations Naturelles Peu Préoccupantes (PNPP pour les intimes) la mise sur le marché est donc autorisée en tant que substance à usage phytopharmaceutique. Le texte publié au J.O. indique même la recette, conseils à l'appui, de l'extrait végétal fermenté (et oui l'Etat est déjà en retard parce que l'on appelle plus cela du "purin" mais bien de l'extrait végétal fermenté...).    

Mais il existe bien d'autres extraits végétaux utilisés par les jardiniers bio. Faudra-t-il une autorisation de la sorte pour chacun d'eux ? Il semble que oui...   



Source : Planete Jardin     
T_FEDESAMARTH