Revendeurs
En 3 clics

Les associations de couleurs : tout un art !

Un peu de pédagogie...   

Dans un massif, même si sa forme présente de l'intérêt, l'élément d'attraction principal est la couleur. Et dans ce domaine il ne faut pas faire n'importe quoi car un mauvais mélange peut faire passer la composition comme "criarde" ou au contraire un peu trop fade. De plus, chaque ambiance du jardin ne peut pas accueillir telle ou telle couleur au risque de faire une faute de goût.

De la même manière les professionnels donnent un style ou une signature rien qu'en utilisant une couleur dominante bien particulière et en jouant sur les nuances. Voici donc les secrets, bien qu'un peu barbares, des associations de couleurs...  


Les règles fondamentales
Il existe trois couleurs primaires qui sont : le rouge, le bleu et le jaune. En les mélangeant, on obtient trois autres couleurs qui sont le violet (bleu + rouge), le vert (bleu + jaune) et l'orange (rouge + jaune). Ce sont les couleurs dites complémentaires.  

Température des couleurs :
En regardant les trois primaires et les trois complémentaires, on remarque que certaines attirent le regard (jaune, orange et rouge), elles sont désignées "couleurs chaudes" parce qu'elles reflètent la lumière. Au contraire, les couleurs froides absorbent la lumière : le bleu, le violet et le vert. couleurs primaires et complémentaires
Le violet et le vert étant des couleurs complémentaires composées d'une primaire froide et d'une primaire chaude, on peut faire varier la proportion de chaud ou de froid dans le mélange. Par exemple, on peut obtenir un vert chaud en augmentant la proportion de jaune par rapport au bleu. A noter qu'à proportions égales, la couleur devient neutre (vert ou violet neutre).  

Couleurs neutres :
Il existe certaines couleurs qui permettent de reposer l'œil dans une composition (ou de lui donner de la lumière) du fait de leur neutralité naturelle : le blanc, le gris et le vert.
Le vert est une couleur passe-partout car on l'associe généralement à la couleur du feuillage et sert volontiers d'arrière-plan neutre.  

Couleurs saturées, couleurs pastel :
Lorsque les couleurs primaires et complémentaires sont utilisées pures, on dit qu'elles sont saturées. En général, cela donne des compositions intenses, vives et très contrastées.
Au contraire, en ajoutant une pointe de blanc, on obtient des couleurs plus douces : les couleurs pastel. 

couleurs saturées et pastel     





Les associations de couleurs 
Les associations sont de trois types : 

Associations monochromes : il s'agit d'une variation d'une même couleur avec des tonalités différentes que l'on appelle également camaïeux ( par exemple camaïeux de bleu, de rouge,...) 

Associations binaires de couleurs primaires ou de blanc avec une couleur primaire. A éviter à moins d'être expert dans ce genre de mélange et d'aimer les massifs tape-à-l'œil. 

Associations ternaires. Ces associations de trois couleurs permettent une grande variété de mélange en jouant sur des dégradés de couleur primaires et secondaires. Par exemple on pourra passer du jaune au rouge en passant par l'orange qui est un mélange des deux premières permettant ainsi une transition tout en douceur. 

L'objectif de la maîtrise des couleurs est de pouvoir déterminer quelles émotions ressentira le "spectateur" à la vue du massif: repos, attirance, excitation,... 

Attirer le regard... 

massif pour attirer le regard
Pour attirer le regard, il faut utiliser des couleurs chaudes et saturées donc jaune, rouge et orange,ou créer des contrastes entre des teintes foncées et claires ( par exemple des fleurs blanches sur un feuillage lie-de-vin ou pourpre).













Pour créer l'harmonie, la fraîcheur et le repos...  


massif pour créer de l'harmonie
Il est conseillé d'utiliser des couleurs pastel qui ont l'avantage de gommer les fautes de goût en raison de la présence de blanc dans celle-ci comme le rose, le violet clair.
On peut aussi utiliser des compositions monochromes comme des camaïeux avec des dominantes de couleurs pastel. 

A éviter... 
Associer les couleurs primaires; 
Mélanger couleurs saturées et couleurs pastel. 

Les astuces à connaitre... 
Utiliser le blanc comme liant pour adoucir les mélanges trop colorés notamment en cas de mélange de couleurs primaires. 
Choisir une couleur dominante dans le cas d'association ternaire de couleurs vives et ajouter une faible proportion de blanc pour lier l'ensemble   



Signification des couleurs 
Au-delà des explications théoriques, les couleurs ont des significations bien plus symboliques et psychologiques, reliées à des souvenirs particuliers, à la mémoire collective.
Ainsi les tons chauds, comme le rouge, le jaune, l'orangé suscitent l'excitation, produisent un effet stimulant, une ouverture vers l'extérieur, l'expression de sentiments passionnés. Ils créent une ambiance méditerranéenne qui nous rappelle peut être des souvenirs de vacances.
Au contraire les tons froids comme le bleu, le violet, le vert invitent au repliement sur soi, à la contemplation nostalgique, aux sentiments profonds.  

Les professionnels, même s'ils n'en ont pas conscience utilisent cette perception de la couleur pour réaliser certains effets. En effet les tons froids produisent un effet d'éloignement (repli) dans une composition, alors qu'à l'inverse, les tons chauds semblent être projetés en avant (ouverture).   



La loi des contrastes simultanés 
... 
A lire sur :
Planete Jardin    



Source : Hortiman. http://www.planetejardin.com/ 
T_FEDESAMARTH