Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Comment réussir la culture de...

Améliorants du sol

Voir tous les conseils
Améliorant du sol : Calendrier de culture

Améliorant du sol : Calendrier de culture

Les plantes appelées améliorants du sol sont des plantes à croissance rapide qui ont une bonne couverture de sol. Elles le protègent ainsi contre l'érosion ou la formation d'une croute de battance (Durcissement de la surface du sol sur 1 à 2 cm d'épaisseur ayant en général lieu après de fortes pluies, ce qui empêche par la suite la germination des cultures, car elles ne sont pas assez fortes pour briser cette croute seules.). 

Autre avantage : leur système racinaire de taille supérieur aux autres cultures va pouvoir s'enfoncer plus profondément que celui des plantes cultivées. Il a alors la faculté de décompacter le sol sur de plus grandes profondeurs, et va en plus jouer un rôle de « pompe biologique » en puisant à ces niveaux, normalement non atteints par les cultures, des minéraux et nutriments essentiels au bon développement des plantes (Azote, Potassium...)

Améliorant du sol : La Consoude

Améliorant du sol : La Consoude

Contrairement à la plupart des autres améliorants du sol, la consoude est une plante vivace. Elle repoussera d'une année à l'autre, même sans être montée à graine, à chaque endroit ou une de ses racines sera présente en sous-sol. Il est d'ailleurs particulièrement difficile de l'éradiquer d'une zone où elle s'est établie puisque ses très longue racines (allant jusqu'à 1m50, voir 2m).

Améliorant du sol : Moutarde Blanche

Améliorant du sol : Moutarde Blanche

Cette plante annuelle fait partie des Crucifères. Sa pousse est très rapide et étouffe les mauvaises herbes. Elle améliore la structure des sols avec un fort apport en matière organique...
Améliorant du sol : Sainfoin

Améliorant du sol : Sainfoin

Le Sainfoin est une plante rustique qui résiste très bien à la sécheresse et au froid. Semis facile à réaliser : semis à 3 cm de profondeur : conseillé en « ligne »  déconseillé « à la volée ».  Espèce rustique, poussant sur des sols divers et pauvres. Pas de risque de floraison ou montée à graines.

Arbres fruitiers et Petits fruits

Voir tous les conseils
Comment produire de belles récoltes au verger et les conserver?

Comment produire de belles récoltes au verger et les conserver?

Eclaircissage 

L'éclaircissage est une étape indispensable pour produire de beaux fruits puisqu'elle aboutit à la suppression des fruits en surnombre et ce, en fonction du potentiel de production de l'arbre. Pour cela, il suffit de supprimer une partie des fruits en développement pour que ceux qui restent aient un meilleur développement. Pour les pommiers, poiriers, pêchers et autres arbres à gros fruits, nous vous recommandons donc de ne conserver qu'un ou deux fruits par groupe parmi les plus gros, soit 15 fruits par mètre linéaire de rameau. Grâce à cette opération, votre arbre ne s'épuise pas et conserve une production en fruits constante d'une année sur l'autre. 

Conservation des récoltes 

Après la récolte, vous avez trop de fruits : quelques conseils pour une meilleure conservation de vos fruits. 

 La méthode la plus simple consiste à placer vos fruits fraichement récoltés dans un local à température constante, aux alentours de 8 à 10°C, et hygrométrie équilibrée : une cave convient parfaitement. Cette méthode convient particulièrement pour les fruits secs et de fin de saison, les pommes et les poires.

Conseils de culture pour les vivaces, petits fruits, rosiers ou arbres fruitiers

Conseils de culture pour les vivaces, petits fruits, rosiers ou arbres fruitiers

Nos conseils de culture vivaces ou plants potagers :

Nos vivaces sont cultivées en Anjou en plein air ou serre froide, des plants de saison durcis à froid naturellement pourront affronter la saison froide. Durant l'hiver les plants sont taillés et donc moins développés ou perdent leur feuillage mais reprendront leur développement normal au printemps.   

Créer une haie comestible

Créer une haie comestible

Et si on alliait l'utile à l'agréable avec la création d'une haie comestible ? A l'automne c'est le moment idéal pour planter vos arbustes à petits fruits, en effet, étant en période de repos végétatif ils auront le temps de développer leur système racinaire durant l'hiver avant de reprendre leur végétation au printemps suivant. 

Explication des porte-greffes des fruitiers

Explication des porte-greffes des fruitiers

Un porte-greffe est un arbre sur lequel on implante un greffon qui est donc soudé sur celui-ci, il confère au greffon une plus forte production et une meilleure résistance aux maladies.

Nos porte greffe sont à petit ou moyen développement,arbres ne devraient donc pas dépasser 3 mètres de haut, tout dépendra ensuite de la nature du sol et de la façon dont ils seront conduit (taille).

Aromatiques et médicinales

Voir tous les conseils
Créer un jardin de médicinales

Créer un jardin de médicinales

Faciles à cultiver, les plantes médicinales possèdent de nombreuses propriétés intéressantes pour notre bien-être et contre les maux du quotidien. Encore appelées « simples », elles ont tout à fait leurs places en pots sur un balcon ou directement au jardin.  

Les plantes médicinales sont cultivées depuis des millénaires par les hommes, on retrouve par exemple des traces de l'utilisation de l'achillée, la centaurée ou encore la guimauve par l'homme de Neandertal il y a plus de 100 000 ans. 

Au moyen-âge, les moines cultivaient des jardins de médicinales dans chaque abbaye et monastère. Bordés de buis ou plessis, ils les organisaient en carrés ou rectangles en regroupant les plantes en fonction de leurs utilisations en pharmacopée. 

Cultiver du cannabis CBD en France : ce que dit la législation

Cultiver du cannabis CBD en France : ce que dit la législation

Le CBD est l’abréviation de cannabidiol, une molécule qui fait partie des nombreux cannabinoïdes présents dans le chanvre, aussi appelé cannabis, à l’état naturel. Contrairement au THC, pour delta-9-tétrahydrocannabinol, le CBD n’est pas classé dans les stupéfiants, à contrario du Cannabis avec un taux de THC supérieur à 0,2% qui lui est bien considéré comme un stupéfiant. 

Réussir la culture de l´aneth

Réussir la culture de l´aneth

L'aneth est une plante à tige lisse, possédant des feuilles très découpées, de couleur vert bleuté et des fleurs jaunes verdâtres. Elle produit de petites graines, de couleur brune, qui se scindent en deux au séchage. Elle fut produite dans la majorité des pays européens et d'Orient que ce soit en tant que plante aromatique ou médicinale.

Réussir la culture de l´anis vert

Réussir la culture de l´anis vert

L'anis vert était cultivée par dès l'Antiquité pour ses propriétés digestives. Cette petite Apiacée annuelle et parfois bisannuelle est appréciée pour son feuillage, mais aussi pour ses graines extrêmement aromatiques. L'anis vert ne poussera pas à l'ombre, réservez-lui une situa¬tion bien ensoleillée. Cette annuelle supporte les sols secs et argileux. Elle préfèrera des sols riches en humus, plutôt limoneux et sableux. 

Aide à la culture des champignons (chevilles)

Aide à la culture des champignons (chevilles)

Nouvelle culture simple, ludique et durable à partir de chevilles de bois ensemencées de mycélium. 

A noter : si vous ne constatez pas de mycélium lors de la réception de vos chevilles, patience cela va se développer. Entreposez votre sachet sans l'ouvrir ni bouger les chevilles, à température ambiante à la lumière mais pas directe.

Recycler vos souches et troncs de peuplier, hêtre, saule et autres arbres coupés quelques mois auparavant.

1. Faites des trous de 9 mm de diamètre autour des extrémités des billots de bois. Si le billot est supérieur à 80 cm forer tout autour du milieu. Pendant les premiers mois le mycélium croît surtout dans le sens longitudinal, il est donc inutile de forer les trous sur une ligne mais il faut mieux les croiser. Enfoncer les clous de mycélium avec un marteau. 

2. Le bois doit être empilé à l' abri du vent et du soleil. Parfois, une clôture autour de la pile est nécessaire. Le dessus reste libre afin que la pluie puisse tomber sur le bois. Lors d'une période sèche, il faut arroser les billots de temps en temps, afin qu'ils maintiennent leur humidité.

Selon la variété de champignon, ces différentes périodes sont plus ou moins longues, et les récoltes plus ou moins fréquentes.

A noter qu'il n'est pas nécessaire de sceller avec de la paraffine.

La culture de la pleurote sur bois

La culture de la pleurote sur bois

La culture de la pleurote sur bois, pas à pas.
La culture du Shiitake sur bois

La culture du Shiitake sur bois

Culture du Shiitake sur bois, pas à pas.
Bien entretenir vos vivaces

Bien entretenir vos vivaces

Le quidam vous l'assurera : les vivaces ne demandent aucun entretien... Et pourtant ! En s'occupant un peu de ces plantes, elles vous le rendront bien ! Longévité accrue, aspect esthétique augmenté, limitation des attaques de champignons et autres maladies, floraison plus généreuse et parfois même, remontée de floraison ! Bref, quelques soins bien pensés ne seront pas superflus ! 

 Pour commencer, n'oubliez pas d'éliminer les végétaux qui s'inviteraient dans vos plantations sans y être conviés, comprenez les "mauvaises herbes" ! Binage et huile de coude seront vos outils favoris pour cette tâche indispensable au bon épanouissement de vos vivaces. 

 Cependant, le paillage peut vous aider à lutter contre les mauvaises herbes et vous aider à maintenir une certaine fraicheur dans le sol de manière à limiter les arrosages. Le BRF, Bois Raméal Fragmenté, est tout indiqué dans ce genre d'utilisations. 

Conseils de culture pour les vivaces, petits fruits, rosiers ou arbres fruitiers

Conseils de culture pour les vivaces, petits fruits, rosiers ou arbres fruitiers

Nos conseils de culture vivaces ou plants potagers :

Nos vivaces sont cultivées en Anjou en plein air ou serre froide, des plants de saison durcis à froid naturellement pourront affronter la saison froide. Durant l'hiver les plants sont taillés et donc moins développés ou perdent leur feuillage mais reprendront leur développement normal au printemps.   

Créer une safranière

Créer une safranière

Comment créer une safranière chez vous ?   

1. Le bon emplacement

Choisissez un emplacement chaud, sec et bien drainé. Préparez une fosse de 40 cm, remplissez-la d'un mélange de terre de jardin ni trop acide, ni trop argileuse (50%), de sable de rivière (25%) et de terreau (25%). 

Si vous avez un peu de cendre de bois, ajoutez-en quelques poignées. 

Vous pouvez border la fosse de briques ou de pierres régulières. 

2. Installation des bulbes

Installez les bulbes à 15-20 cm de profondeur en les espaçant de 10 cm. Recouvrez-les du mélange de terre.

N'arrosez pas : les premières pluies de l'automne les réveilleront.  

Crocus Sativus bio : le bulbe à Safran. Histoire, Culture et Conseils.

Crocus Sativus bio : le bulbe à Safran. Histoire, Culture et Conseils.

Le Crocus sativus et l'épice que l'on en récolte sont connus de l'homme depuis la plus haute Antiquité. On retrouve sa trace dans le papyrus d'Ebers (un des plus anciens traités médicaux jamais retrouvé, datant du XVIe siècle avant J.-C.). Il en est aussi fait de nombreuses mentions dans la Bible, et la Grèce Antique appréciait ses qualités tinctoriales. 

 Mais c'est pour ses qualités d'épice que le safran fût mondialement connu. Originaire de Crète, le safran accompagne l'histoire des hommes depuis plus de 3000 ans. Du Moyen-Orient, où il est cultivé de longue date, il se propage à l'Eurasie, puis à l'Afrique du Nord, l'Amérique du Nord et l'Océanie. Aujourd'hui il est principalement cultivé en Iran et en Espagne, mais la France peut 

 se vanter d'avoir et de développer une production grâce à un réseau de passionnés toujours plus vaste et porté par de vraies valeurs de respect de l'environnement.  

Gazons & Prairies fleuries

Voir tous les conseils
Entretenir un gazon écolo

Entretenir un gazon écolo

Le gazon ne jouit pas forcément d'une image très "écolo". De plus en plus, on conseille, lorsque c'est possible, d'implanter des prairies fleuries qui ne demandent quasiment pas d'entretien et sont un véritable réservoir de diversité végétale et animale. Cependant, certains endroits, en raison de leur utilisation et/ou de leur situation, ne peuvent pas accueillir de mélanges fleuris.  

Disons le tout de suite, un gazon peut tout à fait se conduire de manière respectueuse de l'environnement, sans arrosage et sans produit phytosanitaire. Il faut seulement y consacrer un peu de temps et d'attention, tout au long de l'année. 

Réussir le semis de gazon

Réussir le semis de gazon

Mettre en place une belle pelouse nécessite toutefois quelques menus travaux : il faut bien choisir son mélange de semences, préparer consciencieusement le sol, réaliser un bon semis et savoir entretenir le gazon ainsi obtenu.
Une fois ces travaux réalisés vous aurez alors le plaisir de bénéficier d'une pelouse d'ornement impeccable, à moins que vous ayez opté pour la mise en place d'un espace de détente et de loisir plus simple à entretenir.
Implanter un espace gazonné au jardin à de multiples avantages. Une surface de gazon a le mérite d'agrandir visuellement les petits jardins. Elle permet aussi de mettre en valeur les végétaux du jardin, fleurs et arbustes d'ornement notamment. Et, bien entendu, elle offre à toutes et à tous un magnifique espace verdoyant, propice à la flânerie, aux jeux et à la détente.
Réussir le semis des mélanges floraux

Réussir le semis des mélanges floraux

Réussir le semis des mélanges floraux n'est pas difficile. Il faut cependant s'acquitter de quelques gestes essentielles si l'on souhaite de bons résultats et un fleurissement intense et durable. Le travail du sol est à ce titre important... 
Réussir les semis de fleurs annuelles

Réussir les semis de fleurs annuelles

Au printemps c'est moment de semer les fleurs annuelles qui fleuriront à partir du mois de juin pendant tout l'été. Ici nous prendrons l'exemple du pavot annuel dans un grand massif de vivaces. Les annuelles permettent d'égayer rapidement des "trous" dans les massifs. Le semis en place directement en pleine terre est facile à réaliser et permet de gagner du temps en évitant le repiquage que les pavots ne supportent pas. 

Légumes bulbes (ails, oignons, échalotes)

Voir tous les conseils
Créer une safranière

Créer une safranière

Comment créer une safranière chez vous ?   

1. Le bon emplacement

Choisissez un emplacement chaud, sec et bien drainé. Préparez une fosse de 40 cm, remplissez-la d'un mélange de terre de jardin ni trop acide, ni trop argileuse (50%), de sable de rivière (25%) et de terreau (25%). 

Si vous avez un peu de cendre de bois, ajoutez-en quelques poignées. 

Vous pouvez border la fosse de briques ou de pierres régulières. 

2. Installation des bulbes

Installez les bulbes à 15-20 cm de profondeur en les espaçant de 10 cm. Recouvrez-les du mélange de terre.

N'arrosez pas : les premières pluies de l'automne les réveilleront.  

Les variétés d'oignons

Les variétés d'oignons

Varions les oignons
Protéger ses bulbes des rongeurs

Protéger ses bulbes des rongeurs

L'automne est synonyme, au jardin d'ornement, de la plantation des bulbes. C'est à cette période que l'assurance d'un printemps fleuri, dès les premiers beaux jours, est prise.  

Alors, on s'active dans les massifs et les parterres pour biner, amender, fertiliser et surtout planter. Quelques bulbes pour certains, parfois plusieurs dizaines pour d'autres ! Dans tous les cas, l'attente du printemps est fébrile pour voir éclore les premiers bourgeons et les premières fleurs. Donc hors de question qu'un petit rongeur ou qu'une taupe ne vienne tout saccager.   

Réussir la culture de l´ail

Réussir la culture de l´ail

Apprécié depuis la plus haute antiquité, l'ail a toujours été utilisé pour ses vertus aromatiques et nutritives : chez les Grecs et les Romains, il était utilisé pour soutenir les forces des moissonneurs et des athlètes. Utilisé pour parfumer les plats, l'ail stimule l'appétit et favorise la digestion.

L'ail se conserve très bien dans les pièces les plus chaudes de la maison. Réunis en tresses, ses bulbes constituent toujours une agréable décoration dans les cuisines et salles à manger. Les plants certifiées qui produisent des bulbes plus gros, bien réguliers et très sains, promettent à tout jardinier autant de satisfactions visuelles que gustatives !  

Les variété des salades

Les variété des salades

Fantastique jardin potager quand, même au mois d'août le choix ne manque pas. Il est encore temps de s'en donner à cœur joie dans la vaste étendue des variétés disponibles de laitues et chicorées. Particulièrement pour les laitues, nous distinguerons deux catégories : les laitues d'automne,  les laitues d'hiver et les chicorées sauvages. 

Les variétés de choux

Les variétés de choux

Les choux pommés Brassica oleracea L var. capitata sont les formes les plus anciennes avec les choux verts de choux cultivés. Cette catégorie se divise en deux : le chou pommé cabus, à feuilles lisses, les choux pommés de milan, reconnaissables à leur feuillage frisé. Les choux de Bruxelles, les choux verts, les choux brocolis, les choux fleurs, les choux raves ...

Les variétés de choux asiatiques

Les variétés de choux asiatiques

Dans la famille « Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis », je demande le maraîcher ! Effectivement, au cours de ces dossiers consacrés aux légumes, j'ai toujours défendu avec vigueur la notion de variétés fixes, souvent obtenues par sélections massales au cours des années. M'opposant en cela aux variétés hybrides F1, issues de lignées pures, ou pour être plus clair, consanguines, donnant à mon sens des variétés fragiles, peu ou mal adaptées aux sols et aux climats de terroirs aussi variés que ceux que l'on peut connaître en France.

Réussir la culture de l´arroche

Réussir la culture de l´arroche

L’arroche des jardins est une plante herbacée annuelle de la famille des Chenopodiacées, cultivée comme plante potagère pour ses feuilles consommées comme légume. Elle est également connue sous le nom de belle dame pour sa beauté au jardin. En effet, ses feuilles hastées (élargies à la base de la feuille) sont portées par de longues tiges érigées et cannelées de couleur verte. L'arroche est un légume ancien, particulièrement facile à cultiver. Arrivant un peu plus tardivement que l'épinard dans la saison, elle se consomme exactement de la même façon. Elle se ressème d'une année sur l'autre et régale le jardinier du printemps jusqu'aux gelées.

Comment conserver mes courges ?

Comment conserver mes courges ?

Il est indispensable de respecter quelques règles simples, et certaines ont alors des capacités de conservation allant de quelques mois à deux ans ! Pour cela, attendre la complète maturité du fruit, en général autour du mois d'Octobre, avant les gelées cependant.

 Un des meilleurs moyens est d'observer le pédoncule, qui devient liégeux quand le fruit est prêt. Attention, même si il est très tentant de les saisir par cet appendice, tant il semble avoir été conçu pour servir de poignée, ne jamais attraper les courges par ce fameux pédoncule. Cela ne manquerait pas d'occasionner d'invisibles lésions, immanquables causes de pourrissement. 

 Les fruits doivent être coupés au plus près de la tige, laissés sécher une journée au soleil, puis rentrez-les au chaud, sans les heurter bien sûr, dans un local bien sec et ventilé : entre 12 et 20°C. 

 Pour les petites quantités, un haut d'armoire ou de placard dans la maison est idéal. 

Les variété des tomates

Les variété des tomates

Avant le plaisir de la bouche, et largement influant sur celui-ci, le plaisir des yeux est déterminant. En ce qui concerne les tomates, nous voilà servis et de belle manière. Ne serait-ce que par leurs formes. Rondes lisses, rondes côtelées, aux allures de poires, de cerises, de piments ou de poivrons, voir franchement suggestives (je pense en particulier à la variété « Téton de Vénus », qui, même si je n'ai pas connu personnellement Vénus, honore particulièrement bien son nom).

Les variétés d'aubergines

Les variétés d'aubergines

'Aubergine très hâtive de Barbentane' : C'est la plus adaptée à la culture au nord de la Loire, la plus précoce et la plus productive, pouvant donner une dizaine de fruits lisses, longs et brillants. 

'Violette de Florence' : Aussi belle que bonne. Ses fruits plus ronds que longs, d'un mauve magnifique pouvant comporter quelques striures plus claires, peuvent aussi bien se consommer farcis qu'en ratatouille. 

Les variétés de courges

Les variétés de courges

Enfin le moment qu'on attendait tant ! Loin de moi l'idée de prendre la place de Geoffrey***, je n'en ai ni la compétence ni le talent. Toutefois, pour en produire et en vendre depuis quelques temps déjà, il m'a paru nécessaire de fournir aux curieux quelques recettes indicatives, des préparations de base pour mieux les découvrir. 

Légumes grains gousses

Voir tous les conseils
Légumineuses : pour des menus équilibrés et durables

Légumineuses : pour des menus équilibrés et durables

Vaches, chèvres et moutons sont comme nous. Pour être en forme, ces herbivores doivent manger des protéines qui leur apporteront tous les acides aminés dont ils ont besoin pour se développer. 

 Par ailleurs, les légumineuses, des plantes aux vertus un peu spéciales, reviennent aujourd'hui en bonne place sur les menus proposés par les éleveurs.   

Recommandées par les nutritionnistes  

Les plantes de la famille des légumineuses, comme la luzerne, le sainfoin ou encore le trèfle, sont riches en protéines. Elles constituent donc pour les éleveurs une matière première de choix pour satisfaire les besoins nutritionnels des animaux dans ce domaine. Comparées aux tourteaux de soja (également riches en protéines, mais importés et de plus en plus chers), elles apportent à la ration alimentaire les fibres adéquates, ainsi que davantage de minéraux, d'oligo-éléments et de bétacarotène. Enfin, elles contiennent des acides gras insaturés oméga 3 et oméga 6 bénéfiques pour la santé animale, mais aussi pour la santé humaine. Car oméga 3 comme oméga 6 se retrouvent dans les produits que nous consommons tels que la viande ou le lait.   

Les variétés de fèves et petits pois

Les variétés de fèves et petits pois

Varions les fèves et les petits pois
Réussir la culture de la fève

Réussir la culture de la fève

La fève est une légumineuse de culture aisée, peu exigeante. Consommée crue ou cuite, elle appartient au groupe botanique des vesces, d'où son appellation scientifique de Vicia faba. C’est une plante dont le fruit est une gousse. Immature cette dernière peut être consommée intégralement (c'est également le cas des pois mangetout ou plus simplement des haricots verts). Ses graines sont plus souvent appréciées fraîches ou sèches. D'un point de vue agronomique, les fabacées ont l'incomparable avantage de nourrir le sol d'azote. En effet, les plantes appartenant à cette famille ont la remarquable faculté de fixer, puis de restituer l'azote qu'elles stockent dans leurs racines. Phénomène qui n'a pas échappé à nos lointains ancêtres agriculteurs. Observant de meilleurs rendements avec des associations de cultures céréales / fabacées, ils les cultivaient ensemble. Les fouilles archéologiques de sites forts anciens établissent que ces deux familles ont voyagé et évolué de concert au cours des âges. 

Réussir la culture de la gesse

Réussir la culture de la gesse

La gesse commune ou aussi appelée Pois carrée est un des plus anciens légumes secs consommés, il s'agit d'une plante potagère qui produit des gousses qui contiennent des graines appelées gesses. Ces légumineuses seront à consommer sèches. La gesse est peut exigeante sur la nature du sol, demande peu d'eau et d'apports. Sa cousine, la gesse tubéreuse apporte une touche d’originalité au potager. Elle aussi demande peu de soins et la chair blanche et sucrée de son tubercule peut être utilisée comme celle d'une pomme de terre. Ne pas consommer les graines de la gesse tubéreuse, elles contiennent de l'acide phytique et peuvent donc provoquer des intoxications. 

Les variétés de radis longs d'hiver

Les variétés de radis longs d'hiver

Si nous apprécions tous le radis noir long d'hiver, type « poids d'horloge » par exemple, il ne faudrait pas négliger pour autant les nombreuses variétés qui l'entourent. Assez sucré et très croquant, le radis « noir gros rond d'hiver » mérite les honneurs de votre jardin. Déjà cité au 19ème dans la Vilmorin et Andrieux, le « violet d'hiver de Gournay » peut atteindre des dimensions assez importantes. 

Les variétés des carottes

Les variétés des carottes

Je ne vais pas ici faire la liste de toutes les nombreuses et délicieuses variétés de carottes disponibles sur le marché, mais juste vous présenter une sélection tout à fait personnelle des variétés que j'affectionne. 

Blanche de Küttingen : Une ancienne variété suisse qui nous prouve si il en était encore besoin que les carottes blanches ne sont pas toutes des variétés fourragères. « Blanche de Küttingen » est très douce, fine et savoureuse. Elle permet de plus de faire de surprenantes préparations, tant nous associons classiquement le goût de carotte à la couleur orange.  

Les variétés des pommes de terre

Les variétés des pommes de terre

 Souvent de moindre calibre et de moindre rapport que les chairs tendres, les variétés à chair ferme ne se défont pas à la cuisson. Elles se prêtent aux préparations vapeur, papillotes, salades etc. Les « tendres » elles, sont le plus souvent vouées aux purées, frites, soupes... Vous aurez deviné que les « polyvalentes », bonnes à tout faire se prêtent indistinctement aux deux modes de préparation. 

Réussir la culture de l´Oca du Pérou

Réussir la culture de l´Oca du Pérou

Ce tubercule originaire du Pérou comme la pomme de terre n'arrive en France que dans la seconde moitié du XIXème siècle. Des tentatives de culture sont alors réalisées afin d'estimer si ce petit oxalis très apprécié en Amérique du Sud pourrait avoir un intérêt équivalent à celui de la pomme de terre. Malheureusement et peut être un peu injustement, il ne séduit pas les testeurs et hormis chez quelques rares passionnés, il ne sera jamais réellement cultivé jusqu'à aujourd'hui, où il connaîtra enfin un véritable regain d'intérêt. 

Les Ocas demadent une exposition ensoleilléee, une terre profonde et relativement enrichie. On les démarre soit en godets au chaud en avril pour une plantation quand les gelées ne sont plus à craindre, soit en les plantant directement en terre début mai.  

Légumes tubercules (pommes de terre etc.)

Voir tous les conseils
Comment conserver mes pommes de terre ?

Comment conserver mes pommes de terre ?

 Tout d'abord, ouvrez le filet de pommes de terre et étalez ces dernières sur du papier journal.

 Placez le tout dans une pièce sombre où la température se situe entre 4 et 5°C

 Dans ces conditions, vos pommes de terre germeront et pourront être plantées jusqu'à deux mois après réception. 

Réussir la culture de l´Oca du Pérou

Réussir la culture de l´Oca du Pérou

Ce tubercule originaire du Pérou comme la pomme de terre n'arrive en France que dans la seconde moitié du XIXème siècle. Des tentatives de culture sont alors réalisées afin d'estimer si ce petit oxalis très apprécié en Amérique du Sud pourrait avoir un intérêt équivalent à celui de la pomme de terre. Malheureusement et peut être un peu injustement, il ne séduit pas les testeurs et hormis chez quelques rares passionnés, il ne sera jamais réellement cultivé jusqu'à aujourd'hui, où il connaîtra enfin un véritable regain d'intérêt. 

Les Ocas demadent une exposition ensoleilléee, une terre profonde et relativement enrichie. On les démarre soit en godets au chaud en avril pour une plantation quand les gelées ne sont plus à craindre, soit en les plantant directement en terre début mai.  

Réussir la culture de l´Ulluco

Réussir la culture de l´Ulluco

 L'Ulluco se cultive comme la pomme de terre, plantez dans la seconde moitié d'avril lorsque les gelées n'est plus à craindre dans une terre légère en y ajoutant du terreau de feuilles.

 Lorsque les tiges sont bien développées, vous pouvez recouvrir de terre ou terreau la partie inférieure où se forment les tubercules. 

 L'Ulluco est sensible aux gelées, protégez le.  

Réussir la culture de la Patate douce

Réussir la culture de la Patate douce

Originaire d'Amérique du Sud et des régions tropicales, la Patate douce est une plante vivace tubéreuse qui nous séduit par son goût sucré et délicat. Riche en vitamines et minéraux, elle est utilisée aussi bien en légume qu'en dessert, on utilise aussi ses feuilles comme des épinards. Ses tiges rampantes peuvent atteindre 2,5 à 3m de long. Les tubercules sont plus ou moins allongés voire arrondis, à la peau fine.

 Il s'agit d'une culture plus facile qu'on ne le croit à condition de lui apporter chaleur et soleil.