Revendeurs
En 3 clics

Réussir la culture de la betterave

Réussir la culture de la betterave

Au XVe siècle la betterave arrive en France, via l'Italie. Olivier de Serres, dans son ouvrage Le théâtre d'agriculture et mesnage des champs, la décrit alors ainsi :
« C'est une racine fort rouge, assez grosse, dont les feuilles sont des bettes, et tout cela bon à manger, appareillé en cuisine : voire la racine est rangée entre les viandes délicates, dont le jus qu'elle rend en cuisant, semblable à sirop de sucre, est très beau à voir pour sa vermeille couleur. »

Elle est indispensable au potager pour bien des raisons :
Tout d'abord sa rusticité et sa résistance à bien des parasites en font une des espèces potagères les plus simples à cultiver.
Ses qualités ornementales sont indéniables et elles participent aux plaisirs des yeux qu'offre le potager.
Ses jeunes pousses sont un régal en salade, ou tombées au beurre lorsqu'elles sont plus grandes. Sa racine charnue s'accommode de bien des façons originales : crue ou cuite, en entrée comme en accompagnement... voire même en dessert !

Découvrez les vertus et l'extraordinaire variété de ce légume-racine : Semez des betteraves !


Climat : Tout climat.

Exposition : Ensoleillée.

Sol : Léger et frais.

Semis : Sur couche en mars. En place en avril-mai. Le semis en place est préférable.

Plantation : Repiquer les plants lorsqu'ils ont 4 ou 5 feuilles.

Espacement : 25 cm sur le rang et 40 cm entre les rangs.

Récolte : de juin à octobre soit dans les 3 mois et demi après le semis.

Bons mariages : Elle apprécie la proximité du chou-rave, de la laitue, de l'oignon et du haricot nain.

Fertilisation : Une fertilisation à base d'engrais naturel (Engrais Potager) et de compost, en fin d'automne ou en début de printemps, est conseillée.

Entretien : Eclaircir les rangs pour favoriser la croissance des plants les plus vigoureux. Binages et sarclages réguliers sont de rigueur. Un arrosage régulier favorise une croissance uniforme et évite la montée à graine. En cas de sécheresse pailler peut s'avérer nécessaire.

Maladies et parasites : Légume rustique la betterave se sort très bien de la majorité des attaques sans qu'aucune intervention ne soit nécessaire.

Les piqûres de pucerons sur les feuilles du cœur de la plante peuvent causer leur jaunissement. Cette « jaunisse de la betterave » peut simplement être prévenue en respectant les rotations de culture et en effectuant des fertilisations foliaires. Un insecticide végétal (Anti-Pucerons à base de Pyrèthre) peut aussi être employé pour endiguer le problème.

La rouille prend la forme de taches de couleur « rouille » sur les feuilles. Ces pustules poudreuses finissent par faire dépérir la plante. On peut aisément les prévenir et les traiter avec un Anti-Mildiou.

Bien que rare, il peut arriver que la betterave soit la victime du « ver blanc » (larve du hanneton). Cette larve s'attaque principalement aux extrémités des racines de la betterave, provoquant le flétrissement du feuillage et la mort de la plante. Le meilleur moyen de lutte bio reste encore préventif. Veillez à ménager des abris pour les précieux auxiliaires du potager. Hérissons, mulots, musaraignes, taupes mais aussi pies, moineaux, buses, corneilles, hiboux, mésanges se feront une joie de vous débarrasser de cet insecte nuisible.

Rotation des cultures : Ce légume-racine fait partie des plantes exigeantes. Il convient donc de ne pas le faire revenir au même endroit avant 3 ou 4 ans.
T_FEDESAMARTH