Revendeurs
En 3 clics

Le radis, un légume qui a du goût

Savoureux et croquants, les radis se cultivent au potager ou au balcon. On en consomme la racine, mais les feuilles sont également comestibles. Pour pouvoir récolter tout au long de l'année, choisissez les radis adaptés aux différentes périodes de culture et de récolte.

Cinq catégories de radis
Les radis à forcer
sont précoces, avec de petites feuilles, et destinés aux cultures hâtées sous tunnel plastique et aux premiers semis. Les radis se forment rapidement et doivent être récoltés très vite. On trouve des radis à forcer longs, demi-longs et ronds.

Les radis de tous les mois peuvent être semés de mi-mars à fin septembre. Ce sont des radis ronds et demi-longs, de couleur rose, rouge, rouge vif avec le plus souvent un bout blanc.

Les radis raves peuvent être cultivés sur une large période comme les radis de tous les mois. Mais leur durée de culture est plus longue et les récoltes commencent 6 à 8 semaines après le semis. Il s'agit de gros radis longs, étroits et pointus. Ils ont une chair tendre avec une saveur douce.

Les radis d'été et d'automne sont des variétés à semer durant l'été, de juin à août. Ce sont de gros radis, à racine longue ou ronde, de couleur rose, rouge, rouge vif, blanche. Ils ont une chair tendre, avec un goût prononcé et ne deviennent pas creux rapidement. Ils sont délicieux râpés et consommés en salade.

Les radis d'hiver. Leur racine est le plus souvent longue et cylindrique, parfois ronde, de couleur noire ou violacée. Leur chair est ferme, de saveur plus ou moins piquante et ils se consomment coupés en tranche. Semés en été, ils se récoltent à partir de novembre. Il est possible de les conserver en cave tout l'hiver.

Semer par petites quantités
Les radis aiment les sols légers et préfèrent les endroits humides, ensoleillés ou à mi-ombre. Un emplacement trop chaud donne des radis très piquants. Leur chair devient également piquante s'ils demeurent trop longtemps dans le sol. Il faut donc leur assurer de bonnes conditions de croissance. La fertilisation ne nuit pas. La culture en bac ou en jardinière ne pose aucune difficulté. Dans ce cas, préférez un terreau riche, profond et sableux, avec une bonne rétention d'eau. Vous devez éviter de semer trop dru, sinon les radis se formeront difficilement. Une fois le semis effectué, tassez bien le sol, à la main, avec une planche ou avec le dos du râteau. Ensuite, vous aurez intérêt à recouvrir le semis d'une petite couche de terreau. Les variétés rondes doivent être semées proches de la surface, les variétés demi-longues et longues plus profondément (entre 1,5 à 3 cm). Pour des récoltes régulières et de qualité, il faut semer par petites quantités à plusieurs reprises, toutes les 2 à 3 semaines par exemple et éclaircir après la levée.

Faciles à cultiver
Les radis sont très faciles à cultiver. Dès qu'ils font quelques centimètres, supprimez les radis trop serrés. Ils doivent être écartés d'environ 3cm sur leur ligne. Pensez à arroser régulièrement pour maintenir le sol frais. Les arrosages fréquents permettent en outre d'éviter les attaques des altises qui dévorent les feuilles de radis. Du fait de la faible durée entre le semis et la récolte, il n'y a pas de traitement à prévoir. Surveillez toutefois les escargots et les limaces. Les récoltes devront être régulières dès que les radis sont formés et pour éviter qu'ils ne deviennent creux. Plus les radis seront consommés vite après la récolte, plus ils seront savoureux et croquants. Les radis d'hiver se conservent bien en cave. Pour cela, il est préférable de couper le collet et de conserver ces radis en les plaçant par couche dans du sable par exemple. Dans les régions à hivers modérés, vous pouvez même laisser vos radis d'hiver en place, et récolter jusqu'en mars, en protégeant la culture du froid avec une litière de feuilles mortes ou de paille.
T_FEDESAMARTH