Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

GRANDE CHELIDOINE NT

Le sachet de 500 graines
Référence : 2214N
Vivace mellifère, d´environ 50 cm de haut, aux tiges dressées portant des fleurs jaunes en ombelles de mai à septembre. Traditionnellement utilisée pour guérir de nombreuses maladies (foie, rhumatismes, verrues...). Attention le latex irritant de cette plante contient plusieurs alcaloïdes toxiques. Ne jamais consommer cette plante fraîche.
Voir les descriptif complet
3,95€
dont d'éco-contribution
-

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Caractéristiques
Coloris Jaune | Vert
Cycle de vie Vivace
Particularité Résistance à la sécheresse
Nom Latin Chelidonium majus
Conditionnement Le sachet de 500 graines
Type Semences reproductibles
Label Non traité
Port de la plante Buissonnant
Sol Sol calcaire
Température de germination 15 à 20 °C
Profondeur de semis Egale à la taille de la graine
Levée des graines 20 à 30 jours
Technique de semis à la volée
Contenant semis en terrine / pleine terre
La grande chélidoine, aussi appelée herbe aux verrues, est une plante vivace mellifère d´environ 50 cm de haut, aux tiges dressées portant des fleurs jaunes en ombelles de mai à septembre.
Traditionnellement utilisée pour son action sur de nombreux maux (foie, rhumatismes, verrues...), le latex qui s'échappe de la tige contient un alcaloïde, la coptisine aux propriétés antimitotiques lui conférant ses vertus anti-verrues par application locale et répétée.
Attention le latex irritant de cette plante contient plusieurs alcaloïdes toxiques. Ne jamais consommer cette plante fraîche, elle ne s'utilise qu'en usage externe. 

Réussir le semis de grande chelidoine


Semer en mars-avril ou septembre-octobre à 14-20°C.
Le taux de germination naturel de cette espèce est relativement faible.  

Plantation de la grande chelidoine


Repiquer 3 à 4 semaines après la levée, à exposition mi-ombre dans un sol drainant, elle devrait bien s'adapter à tous les types de sols.
Elle se plaira au bord de mur, massif de vivaces, bord de massif arboré...
Pour éviter les semis spontanés, couper les fleurs dès le début de flétrissement.