Revendeurs
En 3 clics

Réussir la culture de la Christophine

Originaire du Mexique et des zones tropicales, la Christophine ou Chayote (Chayotte avec deux "t", mais aussi chouchou, chuchu, mirliton, etc... en fonction des endroits) est une plante vivace tubéreuse à longues tiges rampantes ornées de vrilles. Elle produit des fruits charnus dont la forme fait penser à une poire de couleur verte ou jaune blanchâtre, et qui ne contiennent qu'un unique noyau. La partie souterraine développe des tubercules ce qui la rend vivace mais peu rustique : on peut la conserver plusieurs années dans son jardin en prenant soin de protéger efficacement du gel durant l'hiver. 

De la famille des cucurbitacées, la christophine offre un fruit à la chair ferme et au goût délicat, rappelant celui de la courgette.   

Culture de la Christophine


La culture peut se faire en pleine terre ou en pot.   

Culture de la chayote en pleine terre :
Avec ses origines tropicales, la Christophine a besoin de beaucoup de soleil pour se développer, aussi, vous pourrez la planter en pleine terre dans le sud à condition de bien la pailler en hiver sinon nous recommandons une culture en pot.
En pleine terre, la plantation se réalise une fois le risque de gelées écarté.
Planter la chayote la pointe en haut sans la décortiquer, dans un sol riche en humus, frais et meuble à une exposition ensoleillée.
La multiplication se fait par plantation du fruit assez tôt en fin d'hiver dans un endroit abrité et chaud. Le plant est ensuite mis en place au printemps, vers le mois de mai dans l'hémisphère nord.
Plantation : de mars à mai
Récolte : de septembre à novembre  

Culture de la Chayote en pot :  
Nous vous recommandons de choisir un pot de 20 cm de diamètre afin de lui permettre de s'épanouir pleinement.
Remplissez le d'un mélange de terreaux et posez le fruit à plat sans le décortiquer. Placez un tuteur d'au moins 1 m assez solide pour qu'elle puisse s'y accrocher.
Placez le pot à l'intérieur près d'une fenêtre. Lorsque le plant est levé vous pouvez sortir le pot ou le mettre en pleine terre à condition que tout risque de gelées soit écarté.  

Chaleur et Soleil seront vos alliés pour réussir la culture de ce légume : sous serre, sous véranda ou le long d'un mur bien exposé.   

Tuteurer la Christophine ?
Il est possible de laisser la chayotte ramper à même le sol comme des courges, ou bien de palisser ses longues tiges avec un bon tuteurage d'1 m de hauteur.   

Floraison et fécondation

: La floraison se fait en été. Les fleurs femelles sont solitaires alors que les fleurs mâles sont regroupées en grappe. Il s'agit d'une fécondation croisée, la présence de deux pieds et d'insectes la favorisant. La présence de fleurs mâles et femelles mais l'absence de fruit révèle une absence de fécondation.  

Récolte et conservation de la Chayote

 

Elle se fait lorsque les fruits sont à peine à maturité, c'est à dire, selon les régions, d'octobre à novembre, les premiers fruits apparaissant courant août. Cependant, la récolte doit impérativement être faite avant les gelées, sinon, les pertes pourraient être conséquentes.
On peut obtenir des dizaines de kg de fruits sur un seul pied.
Conserver les chayotes au frais et à l'abri de la lumière.  

Astuces


Eliminez les lianes une fois la récolte effectuée et préparez une bonne protection contre le froid.
Après la floraison, c'est à dire lors de la mise à fruit, sacrifier quelques jeunes fruits en surnombre vous permettra une production de meilleure qualité.
La christophine est sensible à la sécheresse et appréciera d'être arrosée régulièrement.
Elle apprécie d'être palissée.  

Cuisiner la Christophine

 

La Christophine chayote possède un goût proche de celui de la courgette, on peut la consommer crue ou bouillie, en purée ou gratin, poêlée en accompagnement. Peler la avant ou après cuisson. Nous vous recommandons d'en enlever le coeur.
Une recette idée de recette ? Poêler des dés de christophine, ajouter y de la crème, des lardons et un oignon.  
T_FEDESAMARTH