Revendeurs
En 3 clics

Créer un jardin de médicinales

Faciles à cultiver, les plantes médicinales possèdent de nombreuses propriétés intéressantes pour notre bien-être et contre les maux du quotidien. Encore appelées « simples », elles ont tout à fait leurs places en pots sur un balcon ou directement au jardin.  

Les plantes médicinales sont cultivées depuis des millénaires par les hommes, on retrouve par exemple des traces de l'utilisation de l'achillée, la centaurée ou encore la guimauve par l'homme de Neandertal il y a plus de 100 000 ans.
Au moyen-âge, les moines cultivaient des jardins de médicinales dans chaque abbaye et monastère. Bordés de buis ou plessis, ils les organisaient en carrés ou rectangles en regroupant les plantes en fonction de leurs utilisations en pharmacopée. 

Comment créer un jardin de plantes médicinales ?


Les plantes médicinales étant pour la plupart faciles à cultiver et demandant peu d'entretien, vous pourrez les cultiver au jardin ou en pots sur votre balcon. Attention cependant, une culture en pots sur balcon demandera beaucoup plus d'apports en eau qu'en pleine terre.  

Vous pouvez faire le choix de cultiver votre jardin de médicinales à la manière dont les cultivaient les moines en délimitant vos carrés avec des buis ou des plessis ou en gardant un côté naturel et sauvage en mêlant plantes hautes et basses dans une partie de votre jardin.
Il convient bien sûr de ne pas utiliser de traitement chimique sur vos plantes médicinales.  

Choisir des plantes médicinales adaptées à son sol


Il est fortement recommandé de choisir des variétés adaptées à son type de sol pour qu'elles puissent s'épanouir sans devoir leur apporter trop de soins. On parlera de plantes médicinales pour zones humides (Angélique, citronnelle, guimauve, valériane etc.) ou plantes médicinales pour zones sèches (Absinthe, achillée, bourrache, hysope, mauve,etc). Les plantes médicinales pour zones sèches ne demanderont que très peu d'eau et s'adapteront donc très bien en cas de sécheresse.
Certaines plantes médicinales s'adapteront très bien pour une culture en bord de mer c'est notamment le cas pour l'absinthe, fenouil, guimauve, verveine citronnelle etc. 

Pour réaliser vos semis de médicinales référez-vous aux conseils de culture indiqués sur les sachets, respectez les périodes de semis ainsi que les indications de semis sous abri ou en pleine terre.
Arrosez bien lors de la plantation au jardin.  

De nombreuses plantes médicinales s'adapteront très bien en pots, c'est le cas du souci, basilic, menthe, persil ou encore de la verveine. Veillez à bien arroser et à leur apporter un peu de compost après la plantation.  

Les propriétés des plantes médicinales


Les propriétés des plantes médicinales sont très nombreuses et peuvent avoir différents effets selon les individus, il est donc recommandé de consulter l'avis d'un professionnel avant de les utiliser.
Les plantes médicinales possèdent de nombreuses propriétés et il peut être difficile de s'y retrouver, vous trouverez ci dessous quelques plantes classées par leur indication principale, certaines se retrouveront donc à plusieurs endroits, cette liste n'est pas exhaustive.  

Digestif : absinthe, achilée, angélique, aspérule, anis, camomille, citronnelle, fenouil, hysope, mélisse, menthe poivrée, pissenlit, réglisse, sauge, verveine odorante
Circulatoire : arnica
Nerveux : angélique, camomille, mélisse, millepertuis, valériane, verveine citronnelle, lavande
Stress : valériane, la lavande, la mélisse, camomille
Respiratoire : bourrache, capucine, guimauve, hysope, mauve, plantains, réglisse.
Endocrinien : achilée, armoise, ortie, sauge
Hépatiques : pissenlit
Diurétiques : bourrache, pissenlit, prêle.
Laxatives : guimauve, mauve
Troubles de la peau : bardane, bourrache,
Sommeil : angélique, camomille, valériane.
Antirhumatismales : citronnelle, ortie, prêle
Antihistaminiques : plantain  

Découvrir toutes nos plantes médicinales 

Récolter les plantes médicinales et conserver ses principes actifs


Selon les espèces on récolte différentes parties de la plante : fleurs, graines, racines.
Récoltez à l'aide d'un sécateur ou de ciseaux bien affûtés pour garantir une bonne cicatrisation de la plante et éviter les maladies. Placez les feuilles ou fleurs récoltés dans un panier en osier pour éviter la fermentation des plantes.
Mettez-les à sécher directement après la récolte pour prolonger la conservation.
Pour cela étalez toutes les feuilles en une seule couche puis entreposez-les dans une pièce ventilée, sombre et non en plein soleil pour que la plante conserve ses bienfaits, sans poussière durant quelques jours à 26-33°C.
Placez ensuite les feuilles, fleurs ou graines séchés dans des bocaux fermés hermétiquement pour les conserver toute l'année. Ne pas stocker dans un endroit humide pour éviter le développement de moisissures.    
T_FEDESAMARTH