Revendeurs
En 3 clics

Réussir la culture de la marjolaine

La marjolaine des jardins (Origanum marjorana) est souvent confondue avec lorigan (Origanum vulgare), plante sauvage présente sur quasiment tout notre territoire. Originaire dÉgypte et de lAsie du Sud-Ouest, la marjolaine est cultivée et employée à des fins médicinales depuis des siècles. Malgré sa forte ressemblance avec lorigan, la marjolaine des jardins est dite plus aromatique et plus subtile que son proche parent « sauvage ». 

Réussir le semis de la marjolaine


Exposition


La marjolaine pousse spontanément dans le bassin Méditerranéen et aime les expositions bien enso¬leillées et est résistante à la sécheresse. Du fait de sa sensibilité aux basses températures, elle se cultivera comme un annuelle en zone froide. 

Sol


La marjolaine aime les sols secs, légers et drainants, un peu sablonneux. 

Semis


Semez-la de mars à mai, à 1 cm de profondeur, directement en place, en rangs distants denviron 30 cm, en poquets de quatre ou cinq graines répartis tous les 15 cm. À la levée, éclaircissez pour ne conserver quun plant tous 30 cm. On peut aussi multiplier la marjolaine par division de touffe à lautomne. 

Les bons mariages


La marjolaine éloignera les insectes ravageurs des concombres, des courges et des melons. 

Lentretien


Afin de favoriser lémission de nou¬velles pousses, pincez les sommités fleuries au fur et à mesure de leurs apparitions. Dans la plupart des régions de France, la marjolaine est cultivée comme une annuelle. Il sagit bien dune vivace mais celle-ci est peu rustique et diffi¬cile à protéger du froid. Il faudra envisager de ressemer chaque année cette aromatique. 

La récolte de la marjolaine


Trois mois après le semis, vous pourrez commencer à récolter les tiges ainsi que les feuilles au fur et à mesure de leur formation, avant la mon¬tée à graines. Elles pourront être consommées fraîches, mais peu¬vent aussi se conserver, soit dans de lhuile dolive, soit séchées. Après avoir étalé les tiges et les feuilles à lombre, réduisez-les en une poudre grossière, puis conser¬vez-les au sec dans des bocaux her¬métiques. Loxydation liée à cette technique créera nécessairement une perte de saveur. 

Maladies et parasites


Une saison fraîche et humide sera néfaste pour la marjolaine. Paillez pour la protéger du froid. Elle peut être affectée par la rouille. Supprimez les parties atteintes. Vous pouvez également utiliser de la bouillie bordelaise pour lutter contre la maladie.  
T_FEDESAMARTH