Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Entretenir son potager

La taille des arbres fruitiers

La taille des arbres fruitiers

Nous essayons de ne pas tailler les scions pour laisser la flèche (ou tige principale) sans ramification pour que vous puissiez le faire monter à la hauteur souhaitée. Vous pourrez ensuite former l'arbre comme vous le souhaitez. 

 Si le scion a dû être taillé (pour expédition ou axe principale abîmé) ou pour assurer une meilleure reprise, il est possible de reflécher le scion : 

 Planter le scion dont l'axe principal a été coupé proprement au-dessus d'un œil,

 Laisser repousser 15 à 20 cm puis rabattre cette branche contre le bois et l'attacher à la verticale à l'aide d'un lien : une nouvelle flèche a été créée et poussera vigoureusement. 

 La plupart des arbres fruitiers sont vendus déjà formés (en cordon, en U...), et il suffit de poursuivre leur formation. Mais acheter un scion, puis le diriger pour le palisser est intéressant à réaliser et à la portée de tous, en pratiquant une taille douce. 

Tailler ses tomates

Tailler ses tomates

D'un auteur à l'autre (tous expérimentés et ayant les arguments pour justifier leur théorie), des points de vue pouvant différer sur la manière d'envisager la fameuse taille des tomates.

 Quoiqu'il en soit, à cette question « Que faire ? », la réponse est des plus simples : Ce que vous voulez ! Mais, indispensable petit complément : en sachant pourquoi. Ainsi, la taille des tomates par égourmandage n'est pas nécessaire. Elle est destinée à augmenter le calibre des fruits et leur précocité. Ce qui n'est pas un mince avantage !