Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Réussir la culture de la pastèque

Les pastèques auraient été introduites par les croisés qui les découvrirent chez les Arabes. Cette Cucurbitacée fait aujourd' hui partie des fruits emblématiques de la saison estivale ! Les pastèques sont principalement cultivées dans le sud de la France. Equipés d'une serre, les jardiniers installés plus au nord pourront tout de même déguster ce fruit à la saveur sucrée et riche en eau ! 

Réussir le semis de pastèques


Exposition


Soleil, chaleur : il faut de bonnes condi¬tions pour réussir les pastèques, même si quelques variétés comme la 'Sugar Baby' sont parfaitement adap¬tées à une culture jusqu'au Bassin parisien.  

Sol


Très exigeante en eau et nutriments, elle aura besoin d'une terre riche et mainte¬nue fraîche. Les pastèques aiment particulièrement tout un sol à dominante limoneuse et sableuse. 

Semis et plantation


Semez-les au chaud de mi-mars à avril, les pastèques germent à partir de 20°C en serre ou sur couche chaude. Repiquez-les ensuite sur couche chaude à 1 m en tous sens, sous châssis ou tunnel plastique qu'il faudra maintenir jusque fin juin puis aérez progressivement.
Vous pouvez aussi semer directement en place début mai, si la température est supérieure à 20°C, en poquets de trois graines à éclaircir. Placez-les graines à 2 cm de profondeur. Les pastèques sont des plantes à fort développement : distancez-les d'au moins 1,50 m en tous sens.  

Les bons mariages


Comme le melon, la pastèque appréciera la proximité de l'origan, l'oignon et le poireau qui repoussera les parasites. Elle semble heureuse à coté de toutes les plantes potagères. 

L'entretien


Binées, puis largement paillées de façon à bénéficier d'un sol frais et meuble, les pastèques ne deman¬dent pas de soins particuliers. Pour hâter leur maturité et augmenter le calibre des fruits, on peut cependant les tailler. Elle se pratique en quatre étapes :
- Pincez la tige principale au-dessus de la deuxième feuille.
- Pincez au-dessus de la quatrième feuille sur les deux tiges apparues après la première taille.
- Pincez de nouveau au-dessus de la quatrième feuille des quatre pousses apparues après la seconde taille. C'est sur ce troisième ordre de ramification qu'apparaissent les fruits.
- Pincez la deuxième feuille au-dessus des fruits, en ne gardant que 3 à 5 fruits par pied.  

La récolte de la pastèque


Quatre à cinq mois après le semis, la récolte peut commencer ! Il est très difficile de voir à l'oeil nu quand elles sont prêtes. Allongez-vous sur le sol, collez votre oreille contre le fruit, prenez-le alors entre vos mains et comprimez-le de toutes vos forces. Si vous l'en¬tendez nettement craquer, il est mûr. 

Tous les fruits doivent être récoltés avant les premières gelées. Ils finiront alors de mûrir hors sol. En fonction des variétés, les pastèques peu¬vent se conserver à température ambiante et au sec pendant plu¬sieurs mois.  

Rotation des cultures


Les pastèques sont des légumes fruits très gourmands en nutriments. Pour éviter le prélèvement des mêmes nutriments et l'appauvrissement du sol, favoriser les successions de légumes graines/fruits/racines qui sont très gourmands puis les légumes feuilles qui sont gourmand et enfin les fabacées et bulbes qui sont des légumes sobres.  

Maladies et parasites


Faites attention aux limaces au stade de plantules. Epandez un bandeau de cendres de bois ou semez un mélange anti-limaces. Vous pouvez aussi installer une muraille anti-limaces ou utiliser des auxiliaires contre les limaces.
Quelques puce¬rons peuvent se nourrir de pastèques sans que cela soit vraiment problématique. Vous pouvez éventuellement semez un mélange de fleur anti-puceron ou utilisez une solution de savon noir ou un spray muraille contre les pucerons si ceux-ci deviennent trop envahissants.
En fin de saison, l'oïdium, champignon identifiable à son feutrage blanc, pro¬voquera le dépérissement progressif des plantes. En prévention contre le champignon responsable de cette maladie, espacez les plants et pulvérisez du jus d'algues laminaires (algues de Bretagne). Enfin vous pouvez avoir recours au soufre en poudre ou à pulvériser. De fin août à début sep¬tembre, cette affection est normale et il n'est pas nécessaire d'interve¬nir. Cependant, une attaque précoce peut être contenue avec une applica¬tion de soufre mouillable.