Revendeurs
En 3 clics

Tailler ses tomates

D'un auteur à l'autre (tous expérimentés et ayant les arguments pour justifier leur théorie), des points de vue pouvant différer sur la manière d'envisager la fameuse taille des tomates.
Quoiqu'il en soit, à cette question « Que faire ? », la réponse est des plus simples : Ce que vous voulez ! Mais, indispensable petit complément : en sachant pourquoi. Ainsi, la taille des tomates par égourmandage n'est pas nécessaire. Elle est destinée à augmenter le calibre des fruits et leur précocité. Ce qui n'est pas un mince avantage ! Par contre, cette méthode comporte deux inconvénients majeurs : elle demande du temps et du discernement. Certaines variétés sont particulièrement difficiles à tailler : la « tête » n'est pas toujours facile à distinguer d'un rameau secondaire. Je pense particulièrement à des variétés comme Noire de Crimée, ou Banana Legs. De plus, supprimer les gourmands occasionne des plaies. Il est indispensable de songer à aider à la cicatrisation par un poudrage de maërl, ou un léger badigeon d'argile verte par exemple. Malgré tout, après la taille, le pied a subi un stress, il dispose de moins de surface foliaire pour lui assurer une alimentation et une respiration normale.
Une autre vision consiste donc à ne pas tailler du tout et laisser à la plante son entier développement. Elle aura donc besoin de beaucoup plus de place. Comptez un écartement au moins d'un mètre entre, et sur le rang. Les fruits arriveront à maturité plus tardivement et seront de moindre calibre. C'est le premier « inconvénient » de cette technique. Le deuxième, tout aussi relatif, est la difficulté du tuteurage. Les tomates conduites ainsi librement peuvent se montrer très exubérantes, et un simple piquet planté au pied ne suffira pas.
Etrangement souvent oubliée, alors qu'elle était la méthode la plus courante chez les professionnels comme chez les amateurs : la conduite sur deux brins. Après avoir « pincé » le pied à 20cm du sol, on ne garde que les deux brins qui se forment latéralement. Ensuite, tous les gourmands sont supprimés. Cette intéressante solution est probablement celle qui demande le plus de discernement, mais l'habitude se prend vite. Etant le parfait compromis des deux visions précédentes, elle allie avantages et inconvénients de chacune.
T_FEDESAMARTH