Revendeurs
En 3 clics

Lutter contre la mouche mineuse

La mouche mineuse du poireau Phytomyza ou Napomyza gymnostoma est un ravageur découvert récemment ! Ce diptère a été signalé en 2003 dans l'est de la France, et proviendrait d'Europe centrale et des Balkans. Les dégâts occasionnés par les larves sont considérables et posent problème à de nombreux agriculteurs. Les attaques peuvent avoir lieu dès le printemps et à l'automne et provoquer un arrêt de la croissance, une déformation, un éclatement du fût voire la mort du plant. Mais la mouche mineuse n'affecte pas seulement le poireau ! Elle s'attaque aussi à d'autres espèces appartenant à la famille des alliacées comme la ciboulette l'ail, l'oignon... 

Quel est le mode de vie de la mouche mineuse du poireau?


La mouche mineuse du poireau est désormais un ravageur courant dans les cultures. Les principaux dégâts sont occasionnés par les larves et sont souvent suivis d'une infection par un champignon ou bactéries provoquant la pourriture du plant.
L'adulte est une petite mouche grisâtre d'environ 3mm, avec un front et un dessous de l'abdomen jaunes. L'insecte passe l'hiver sous la forme de pupe de couleur brune rougeâtre, fixée dans les tissus du poireau. Les adultes émergent à la fin de l'hiver. La femelle se pose sur la plante hôte et s'en nourrit en pompant la sève ressortant à la suite de ses piqûres. On peut observer la présence de ponctuations alignées faisant des lignes de points blancs sur le feuillage. Elle pond courant avril dans les tissus des feuilles externes et fait des incisions dans l'axe du feuillage en déposant les œufs. Les larves de couleur jaune pâle d'environ 6 cm creusent ensuite des mines dans la partie verte et dans le fût, jusqu'à la base du poireau. Elles se transforment ensuite en pupe et restent ainsi dans leurs galeries jusqu'à la fin de l'été. Une deuxième génération est formée à l'automne puis la larve se transforme en pupe pour passer l'hiver.  

Comment lutter contre la mouche du poireau?

 
Par prévention, mettez très soigneusement en place un filet anti-insecte en fin d'hiver et à l'automne au moment des vols de la mouche du poireau. Ces insectes sont capables de pondre à travers le filet, veillez donc à ce que les feuilles ne soient pas en contact avec le filet. 
Eliminez les pupes et les épluchures. Les pupes peuvent survivre dans le compost, terminer leur développement et former une deuxième génération.  
Protégez les poireaux d'hiver en les conservant au congélateur. 
Décalez les dates de vos semis pour qu'aucune plante hôte ne soit présente au potager au moment des vols.  
T_FEDESAMARTH