Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Engrais vert: La Consoude

La Consoude
Symphytum officinale 
Famille des Boraginacées 

Contrairement à la plupart des autres engrais vert, la consoude est une plante vivace. Elle repoussera d'une année à l'autre, même sans être montée à graine, à chaque endroit ou une de ses racines sera présente en sous-sol. Il est d'ailleurs particulièrement difficile de l'éradiquer d'une zone où elle s'est établie puisque ses très longue racines (allant jusqu'à 1m50, voir 2m) cassent facilement à l'arrachage, laissant dans le sol de nombreux rejets qui chacun redonneront un nouveau plan l'année suivante. 

Il ne faut donc pas l'implanter directement sur la surface que l'on souhaite améliorer, sous peine de se voir envahi les années d'après !
Cependant les apports de cette plante sont extrêmement bénéfiques au jardin (ce n'est pas pour rien que le purin de consoude est plébiscité pour la fertilisation des cultures). Donc pour profiter de ses avantages sans ses inconvénients, il vaut mieux la cultiver en permanence dans un endroit isolé du reste du potager et récolter ses feuilles plusieurs fois par an pour ensuite les épandre sur les parcelles à enrichir.  

Où implanter sa culture de consoude ? 
Pensez au fait que les feuilles de consoudes se récoltent à terme plus de 4 fois par an. De plus la consoude est une plante qui vit facilement 20 bonnes années. Le choix réfléchis de la zone d'implantation s'avère donc indispensable.
Si vous destinez ses feuilles à l'amélioration d'une parcelle en particulier, mieux vaux installer les plants à proximité de celle-ci. L'implanter à côté du composteur est une autre possibilité, surtout si vous destinez les feuilles au compost : elles en activeront la production. De plus le compost de consoude fait des miracles (au cours du procédé la plante perd par contre énormément de volume, mieux vaut donc ne pas compter uniquement dessus.)   

Semis : La Consoude est une plante qui germe difficilement. Ce n'est donc pas la méthode la plus adaptée pour la multiplier. De plus les variétés les plus productives sont stériles, le seul moyen de les implanter est donc d'avoir recours à de jeunes plants.
Plantation : Septembre/Octobre (dans les régions à climat doux) ou mars/avril ailleurs. Espacez chaque plant de 60 cm dans tous les sens en prévision de son occupation de l'espace.
Notez que la plante en place n'est pas sensible au gel, par contre, les éclats de racines tout justes plantés le sont. On peut d'ailleurs en déduire une technique de lutte en cas d'infestation, à savoir un arrachage des plants indésirables juste avant l'hiver, en espérant que le gel exterminera les racines restantes  
Récolte : La consoude est une plante à la culture classique mais qui nécessitera quelques précautions les premières années :  

Première année : Bien irriguer la plante la première année après l'implantation. Couper la première tige florale apparaissant (juin/juillet) pour permettre à la plante de se fortifier et de mieux s'implanter. La première récolte peut se faire en aout/septembre. Il faut alors couper les feuilles avant la floraison. 
2eme année : Première récolte est possible fin avril/début mai, puis à chaque fois juste avant la floraison. 
3eme année et suivantes : La récolte des feuilles est possible toutes les 4 à 6 semaines environ (selon le climat et la repousse de la plante) à partir d'avril et jusqu'en septembre. Ne jamais laisser la plante monter en fleur. 

Pour récolter, coupez la plante entièrement à ras ou presque. La consoude est une dure à cuire qui ne peine généralement pas à repartir.  

En termes de quantité, pour un petit jardin familial on conseille de planter une dizaine de plants de Consoude de Russie, cela suffit normalement à couvrir les besoins de la parcelle.