Revendeurs
En 3 clics

Réussir la culture des scorsonères

Spontanées en Espagne dont elles sont probablement originaires, les scorsonères doivent leur curieux nom au pouvoir quon leur conférait de soigner les morsures dune terrible vipère, lescorça ou vipère noire. Nettement plus engageant, lexigeant maître maraîcher de louis XIV, Jean-Baptiste de La Quintinie, pourtant plus adepte des primeurs que des légumes-racines, reconnaît que la scorsonère est « une de nos principales racines qui est admirable cuite, soit pour le plaisir du goût, soit pour la santé du corps ». 

Réussir le semis de scorsonère


Exposition


La scorsonère apprécie les expositions bien ensoleillées.  

Sol


La scorsonère a besoin dun sol léger, souple, riche en humus et sans cailloux pour pouvoir développer sa lon¬gue racine. 

Semis


Cette plante aux racines noires germe aux alentours de 15 °C. Entre 15 et 20 jours seront nécessaire pour la levée. Culti¬vez-les en annuelles en les semant de mars à fin avril ou, pour un développement encore plus impor¬tant, en bisannuelles en les semant cette fois en août pour une récolte lautomne suivant. Vous pouvez les semer à 2 cm de profondeur, en poquets de trois ou quatre graines tous les 8 cm, en espaçant les rangs de 30 cm ou en ligne en déposant une graine tous les 2-3 cm. Éclair¬cissez à la levée pour ne conserver quun plant tous les 10 cm. 

Les bons mariages


Les scorsonères pourront être installées à proximité de la carotte, elles se protègeront mutuellement des maladies. 

Lentretien


Pour réussir la culture de la scorsonère, léclaircis¬sage et les premiers binages sont extrêmement importants avant linstallation dun paillage épais. Couper les hampes florales qui se développent. 

La récolte de scorsonère


Les scorsonères ne craignent pas le gel et se conservent bien en terre. Arrachez les racines au fur et à mesure des besoins durant la période doctobre à mars. 

Maladies et parasites


Les scorsonères craignent les sols compacts et les ron¬geurs à lentrée de lhiver. Comme de nombreuses plantes, elles sont sensibles à la fonte des semis qui affecte les racines. Vous pouvez mélanger du charbon de bois en poudre au substrat pour semis pour lutter contre cette maladie. Quelques maladies peuvent les toucher : la rouille blanche qui se développe par temps frais et forme des taches blanches sur le feuillage qui finit par dessécher ; loïdium qui forme un feutrage blanc sur les feuilles par temps chaud et sec. Evitez tout excès deau, semez dans des conditions de températures et dhumidité favorables, respectez bien la rotation des cultures. Vous pouvez aussi utiliser du soufre en poudre ou à pulvériser.  
T_FEDESAMARTH