Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

MYRTILLER SAUVAGE AB

Le sachet de 100 graines
Référence : 2691A

Variété sauvage qui appréciera les climats tempérés et que l'on trouve à l'état naturel dans les massifs montagneux granitiques ou schisteux. Variété rampante qui atteindra 5 cm de haut au maximum à implanter en sol acide. Produit les délicieuses baies bleutées à chair violacée à la base des tartes et confitures de myrtille!

 

Disponible
3,80
dont d'éco-contribution
-

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Caractéristiques
Conditionnement 100 graines
Coloris Bleu | Vert
Disponibilité Vivace
Cycle de vie vivace
Aide à la germination Passage des graines au froid
Nom Latin Vaccinium myrtillus
Conditionnement Le sachet de 100 graines
Type Semences reproductibles
Label Agriculture biologique
Port de la plante Nain
Sol acide
Température de germination 20°C
Profondeur de semis égale à la taille de la graine
Levée des graines 20 à 30 jours
Technique de semis à la volée
Contenant semis en terrine
Période de semis/plantation
J F M A M J J A S O N D
Période de récolte/floraison
J F M A M J J A S O N D

Le myrtillier sauvage est une variété sauvage qui appréciera les climats tempérés et que l'on trouve à l'état naturel dans les massifs montagneux granitiques ou schisteux.

Il s'agit d'une variété rampante qui atteindra 5 cm de haut au maximum à implanter en sol acide. Produit les délicieuses baies bleutées à chair violacée à la base des tartes et confitures de myrtille !

Réussir le semis de myrtillier

Semis possible à l'automne, en pleine terre dans un sol riche et légèrement acide, à une exposition mi-ombragée ou dans une terrine placée à l'extérieur.

Semis également en mars, dans ce cas en février, faire tremper vos graines 24h, les placer au frigo pendant 5-6 semaines, puis les semer en mars dans une terrine dans une mélange tourbeux placée ensuite à 20°C. La levée prend 20 à 30 jours.

Repiquer en godet au stade 4 à 5 feuilles.

Cultiver en pot pendant 1 an pour que les plants se développent avant une plantation en pleine terre.

Plantation du myrtillier

Après un an en pot, planter les jeunes plants en avril - mai ou à l'automne hors période de gel dans tous les types de sol sauf calcaires car c’est un arbuste de terre de bruyère ou acidophile. Si la terre n'est pas acide, nous vous conseillons d'apporter de la terre de bruyère avant plantation.
Le myrtillier préfère les sols frais mais plutôt bien drainé à exposition mi-ombre à ensoleillée. Implanter plusieurs plants sur une même zone pour favoriser la pollinisation.

Désherber avec soin et ameublir la terre sur une vingtaine de centimètres de profondeur.
Faire un trou 2 fois plus grand que la motte à exposition ensoleillée.
Dépoter le myrtillier.
Mettre la plante en place dans son trou en enterrant légèrement le haut de la motte.
Pour enterrer la motte, il faut un mélange de terre de jardin (extraite du trou) et de compost (1/3) et de terre de bruyère (2/3).
Ce ratio est important pour que la plante puisse s’y installer.
Tasser et arroser généreusement puis couvrir d’un paillis végétal (BRF, écorces de pin) pour conserver de la fraîcheur et entretenir l’acidité du sol.
Il est également intéressant de faire des apports de tourbe ou de terre de bruyère chaque année pour conserver l’acidité.

Culture

La première année vous pouvez supprimer les boutons floraux pour favoriser le développement de la plante.


Récolte

Les fruits se récoltent en juillet.