Revendeurs
En 3 clics

Ca mâche bien !

Comment ne pas s'attarder un peu sur cette charmante valérianacée. A priori originaire de Sardaigne et de Sicile, elle est devenue une plante spontanée dans toute l'Europe. Elle était d'ailleurs considérée comme une « mauvaise herbe » des champs cultivés, particulièrement du blé. Inconnue jusqu'au Moyen Age, elle est encore décrite comme une herbe sauvage à la Renaissance, avant d'être cultivée au XVIIème siècle. 

Comme pour le Rumex patienta, le nombre de diminutifs employés localement pour la désigner traduisent bien l'attachement qu'elle suscite : doucette, blanchette, boursette etc. Il faut noter que cette petite salade discrète a pourtant de bien meilleures qualités nutritives que nos traditionnelles laitues. Elle est en effet particulièrement riche en provitamines A et vitamines B et C. Aujourd'hui, les variétés disponibles ne manquent pas. A chacun de faire son choix entre les rondes, les dorées, les coquilles, etc. 

Est-ce par fidélité à ses champs moissonnés d'origine, donc relativement tassés en surface ? Toujours est-il que la mâche apprécie d'être semée sur un sol non bêché, juste enfouie et tassée par un passage de râteau. C'est là l'astuce pour obtenir un semis de mâches réussi.
T_FEDESAMARTH