Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

MURIER BLANC ou MURIER DU JAPON AB

Scion d'un an
Référence : 1268E
Fruit blanc d´excellente qualité, ne tâche pas, production de juin à août.
Voir les descriptif complet
24,30€
dont d'éco-contribution
-

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Caractéristiques
Hauteur 5 à 10 m à taille adulte
Coloris Blanc
Mise à fruits Environ 5 ans
Porte-greffe Morus alba
Reference 1268E
Variété pollinisatrice Autofertile
Nom Latin Morus alba
Conditionnement Scion d'un an
Sol Calcaire, sableux, caillouteux, drainé
Malgré son nom, le murier blanc ou murier du Japon n'a rien à voir avec les mûres des ronces des bois. Le murier blanc fut connu jadis dans le Midi de la France et en Asie pour la sériciculture, en effet, son feuillage servait de nourriture aux vers à soie. Il revient aujourd'hui dans des jardins de connaisseurs, cultivé pour l'ombre agréable de son feuillage épais en été ou ses fruits riches en vitamines.
On conseille de le planter où pousse la vigne. Il supportera mal les embruns.  

Le fruit


Les fruits ressemblant légèrement à de grosses mûres sont vertes à l'état immature, ils deviennent blancs ou légèrement jaunâtre à maturité.
La mûre blanche, riche en antioxydants et en fibres possède une saveur douce, sucrée. On consommera les fruits crus ou secs avec des mélanges de graines par exemple. La mûre blanche contient moins de sucre que les raisins secs. Les fruits ne tachent pas.
On consommera également les feuilles de mûrier blanc en tisane.  

Floraison et récolte


La floraison a lieu entre avril et juin. Les mûres blanches se récoltent de juin à août avec une maturité en juillet.
Ses feuilles peuvent servir de fourrage pour le bétail et ses fruits de complément alimentaire pour la volaille. 

Plantation du mûrier blanc


1. Le mûrier blanc appréciera les sols légers, drainés, caillouteux, calcaires, sableux. Evitez les sols argileux, riches en azote ou humides. Choisissez un endroit ensoleillé et abrité des vents froids. Réfléchissez bien à son emplacement car il n'appréciera pas la transplantation.  

Après avoir creusé un trou assez profond, supprimez les racines cassées ou trop longues à l'aide d'un sécateur.Une couche de drainage au fond du trou (cailloux, pots ou tuiles cassées...) permettra un meilleur écoulement des eaux de pluie et de l'arrosage.
On peut le planter sur des terres incultes car ses feuilles enrichissent progressivement le sol chaque automne. 

2. Vérifiez que le volume des branches est équilibré avec celui du système racinaire sinon réduisez les rameaux. Puis enduisez les racines de pralin (cela facilitera le contact avec la terre, favorisera le système racinaire et donc permettra une meilleure reprise). 

3. Au moment de déposer l'arbre au fond du trou, faites attention que le point de greffe se trouve au dessus du trou (s'il existe il se situe entre les racines et le début des branches, une partie un peu boursouflée), 

4. Recouvrez de terre et arrosez largement. 

5. Mettez en place un tuteur pour qu'il se développe correctement. 

Paillez et arrosez les premières années lors de la période chaude.  

Que faire si mes arbres fruitiers arrivent en période de gel ?


S'il gèle vous pouvez mettre vos arbres fruitiers en jauge à l'abri du nord dans un mélange de terreau et sable. Plantez-les ensuite dès que possible.   

Les arbres de grande taille sont susceptibles d'être taillés avant envoi.
Cela n'empêche en aucun cas leur repousse et ne remet pas en cause leur bonne santé.
En effet, l'arbre envoyé a toutes les capacités pour enclencher un processus de cicatrisation qui conduira au recouvremet de la plaie de taille en quelques semaines.
Si vous souhaitez conduire votre arbre en port naturel, merci de le mentionner à la commande.