Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

POIRIER SUCRE DE MONTLUCON AB

Scion d'un an
Référence : 1599E

Porte greffe : Cognassier
Sols : riche, profond, non calcaire
Vigueur : Moyenne
Mise à fruit : précoce 2 à 3 ans

Chair tendre, juteuse, délicieusement sucrée.

26,90
dont d'éco-contribution
-

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Caractéristiques
Coloris Marron
Porte-greffe Cognassier de Provence
Taille adulte (si non taillé) 4 à 5 m
Mise à fruits Environ 5 ans
Nom Latin Pyrus communis
Conditionnement Scion d'un an
Label Agriculture biologique
Sol Riche, bien drainé
Période de récolte/floraison
J F M A M J J A S O N D

Le poirier sucré de Monluçon, avec sa variété de poires aux nuances jaunes agrémentées de taches rousses à pleine maturité, promet une expérience gustative des plus délicieuses. La chair de ces poires se distingue par sa texture tendre et juteuse, et comme son appellation l'indique, elle est naturellement sucrée, ajoutant une touche suave à chaque bouchée.

Cultivé pour ses fruits gourmands, le poirier sucré de Monluçon offre une option irrésistible pour les amateurs de poires sucrées et juteuses. La palette de couleurs vibrantes et le goût sucré prononcé font de cette variété une sélection appréciée pour ceux qui recherchent une expérience gustative alliant fraîcheur et douceur.

Le fruit

Fruits à la chair sucrée et agréablement parfumée. Les poires "Sucré de Montluçon" sont principalement consommées fraîches en tant que fruit de table. Elles peuvent également être utilisées dans les salades de fruits, les compotes, les tartes, les pâtisseries et pour faire des confitures.

Floraison et récolte

Floraison en avril. 
Les fruits arrivent à maturité de août à octobre. 

Plantation

Les arbres fruitiers à racines nues se plantent de mi-octobre à fin avril avec une préférence pour l'automne et le début de l'hiver.
Veillez à les planter dès réception pour assurer leur reprise ou à les placer dans une jauge de sable quelques jours en cas de période de gel.
Préparez les trous de plantation à l'avance, ne plantez pas les fruitiers en période de gel et surtout n'oubliez pas de les arroser.
1. Après avoir creusé un trou assez profond, supprimez les racines cassées ou trop longues à l'aide d'un sécateur.Une couche de drainage au fond du trou (cailloux, pots ou tuiles cassées...) permettra un meilleur écoulement des eaux de pluie et de l'arrosage.

2. Vérifiez que le volume des branches est équilibré avec celui du système racinaire sinon réduisez les rameaux. Puis enduisez les racines de pralin (cela facilitera le contact avec la terre, favorisera le système racinaire et donc permettra une meilleure reprise).

3. Au moment de déposer l'arbre au fond du trou, faites attention à ce que le point de greffe se trouve au dessus du sol (s'il existe, il se situe entre les racines et le début des branches, une partie un peu boursouflée).

4. Recouvrez de terre et arrosez largement.

5. Mettez en place un tuteur pour qu'il se développe correctement.

6. Ne pas laisser de gazon autour de l'arbre sur 1 m de diamètre minimum. Pailler.

Arroser régulièrement les premières années, surtout lors des périodes chaudes.

Dans votre colis, vous trouverez un scion d’un an en racines nues. Sa taille varie de 40 cm à 1,40 m, en fonction des conditions de culture et climatiques du porte greffe et du greffon.
Un scion a l’avantage de pouvoir être formé en conduite libre ou bien palissé contre un support.
Pour assurer leur envoi dans de bonnes conditions, les arbres de grande taille sont susceptibles d’être taillés. Il se finit alors par une coupe franche et non par un bourgeon. Cela n’altère en aucun cas leur repousse et ne remet pas en cause leur capacité de reprise.
Les scions taillés conviennent à toutes les formes de conduite, sauf celle de « haute tige »