Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

PRUNIER STANLEY AB

Scion d'un an
Référence : 1600E

Porte greffe : Myrobolan
Sols : tous - Vigueur : vigoureux
Mise à fruit : tardive 4 à 5 ans  
Maturité août. A consommer crue, en pâtisser...

Chair jaune ferme et sucrée. 

Voir le descriptif complet
26,90
dont d'éco-contribution
-

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Caractéristiques
Coloris Vert clair
Porte-greffe Myrobolan
Disponibilité Mi novembre à mars
Mise à fruits Environ 5 ans
Nom Latin Prunus domestica
Conditionnement Scion d'un an

Le prunier Reine claude verte bonne est une variété ancienne cultivée depuis au moins le 16ème siècle. Nommé en l'honneur de Claude de France épouse de François premier et surnommée la "bonne reine".
Productive, fertile, elle pollinise les autres variétés dont la mirabelle de Nancy qu'elle rend plus fertile. Le prunier reine claude dorée produit des fruits moyens généreux à chair très sucrée, mielleuse, juteuse et très parfumée.
Maturité septembre. A consommer crue, en pâtisserie, confiture, compote.  

Plantation

Les arbres fruitiers à racines nues se plantent de mi-octobre à fin avril avec une préférence pour l'automne et le début de l'hiver.  
Veillez à les planter dès réception pour assurer leur reprise ou à les placer dans une jauge de sable quelques jours en cas de période de gel.  
Préparez les trous de plantation à l'avance, ne plantez pas les fruitiers en période de gel et surtout n'oubliez pas de les arroser.  

1. Après avoir creusé un trou assez profond, supprimez les racines cassées ou trop longues à l'aide d'un sécateur.Une couche de drainage au fond du trou (cailloux, pots ou tuiles cassées...) permettra un meilleur écoulement des eaux de pluie et de l'arrosage.  

2. Vérifiez que le volume des branches est équilibré avec celui du système racinaire sinon réduisez les rameaux. Puis enduisez les racines de pralin (cela facilitera le contact avec la terre, favorisera le système racinaire et donc permettra une meilleure reprise).

3. Au moment de déposer l'arbre au fond du trou, faites attention à ce que le point de greffe se trouve au dessus du sol (s'il existe, il se situe entre les racines et le début des branches, une partie un peu boursouflée).

4. Recouvrez de terre et arrosez largement.

5. Mettez en place un tuteur pour qu'il se développe correctement.

6. Ne pas laisser de gazon autour de l'arbre sur 1 m de diamètre minimum. Pailler.  

Arroser régulièrement les premières années, surtout lors des périodes chaudes.   

Les arbres de grande taille sont susceptibles d'être taillés avant envoi.
Cela n'empêche en aucun cas leur repousse et ne remet pas en cause leur bonne santé.
En effet, l'arbre envoyé a toutes les capacités pour enclencher un processus de cicatrisation qui conduira au recouvremet de la plaie de taille en quelques semaines.
Si vous souhaitez conduire votre arbre en port naturel, merci de le mentionner à la commande.

Le prunier Stanley se distingue par la générosité de sa production de prunes, de taille moyenne à grande, affichant une belle teinte violet foncé à noire. La chair de ces prunes est d'un jaune doré, offrant une combinaison parfaite entre douceur, fermeté et jutosité.

La polyvalence des prunes Stanley se révèle dans diverses applications culinaires. Que ce soit dégustées fraîches pour savourer leur saveur succulente, incorporées dans des confitures, gelées, pâtisseries, tartes ou compotes, ou encore conservées pour prolonger le plaisir tout au long de l'année, ces prunes se prêtent à une variété infinie de délices culinaires.

La récolte des prunes Stanley s'étend habituellement d'août à septembre. Le prunier Stanley s'impose comme une option délicieusement polyvalente pour enrichir vos créations culinaires et égayer vos tables avec des saveurs exquises.


Plantation

Les arbres fruitiers à racines nues se plantent de mi-octobre à fin avril avec une préférence pour l'automne et le début de l'hiver.
Veillez à les planter dès réception pour assurer leur reprise ou à les placer dans une jauge de sable quelques jours en cas de période de gel.
Préparez les trous de plantation à l'avance, ne plantez pas les fruitiers en période de gel et surtout n'oubliez pas de les arroser.

1. Après avoir creusé un trou assez profond, supprimez les racines cassées ou trop longues à l'aide d'un sécateur.Une couche de drainage au fond du trou (cailloux, pots ou tuiles cassées...) permettra un meilleur écoulement des eaux de pluie et de l'arrosage.

2. Vérifiez que le volume des branches est équilibré avec celui du système racinaire sinon réduisez les rameaux. Puis enduisez les racines de pralin (cela facilitera le contact avec la terre, favorisera le système racinaire et donc permettra une meilleure reprise).

3. Au moment de déposer l'arbre au fond du trou, faites attention à ce que le point de greffe se trouve au dessus du sol (s'il existe, il se situe entre les racines et le début des branches, une partie un peu boursouflée).

4. Recouvrez de terre et arrosez largement.

5. Mettez en place un tuteur pour qu'il se développe correctement.

6. Ne pas laisser de gazon autour de l'arbre sur 1 m de diamètre minimum. Pailler.

Arroser régulièrement les premières années, surtout lors des périodes chaudes.

Dans votre colis, vous trouverez un scion d’un an en racines nues. Sa taille varie de 40 cm à 1,40 m, en fonction des conditions de culture et climatiques du porte greffe et du greffon.
Un scion a l’avantage de pouvoir être formé en conduite libre ou bien palissé contre un support.
Pour assurer leur envoi dans de bonnes conditions, les arbres de grande taille sont susceptibles d’être taillés. Il se finit alors par une coupe franche et non par un bourgeon. Cela n’altère en aucun cas leur repousse et ne remet pas en cause leur capacité de reprise.
Les scions taillés conviennent à toutes les formes de conduite, sauf celle de « haute tige »